Le Président Biden adopte des mesures pour faire baisser le prix de l’essence

0
535

Les cours du pétrole ont plongé jeudi après l’annonce du président des États-Unis Joe Biden, qui s’est engagé à puiser plus de 180 millions de barils dans les réserves stratégiques américaines pour soulager le marché.

Jeudi 31 mars 2022 ((rezonodwes.com))–Le président Joe Biden a ordonné jeudi la livraison d’un million de barils de pétrole par jour de la réserve stratégique de pétrole des Etats-Unis pendant six mois, dans le but de contrôler les prix de l’énergie qui ont grimpé en flèche après que les États-Unis et leurs alliés ont imposé des sanctions sévères à la Russie en raison de son invasion de l’Ukraine.

Le président a déclaré que l’on ne savait pas de combien les prix de l’essence pourraient baisser à la suite de sa décision, mais il a laissé entendre que cela pourrait être « de 10 à 35 cents le gallon ». Le prix moyen de l’essence est d’environ 4,23 dollars le gallon, contre 2,87 dollars il y a un an, selon l’AAA.

« L’essentiel, c’est que si nous voulons une baisse des prix de l’essence, il faut que l’offre de pétrole augmente dès maintenant« , a insisté M. Biden. « C’est un moment de conséquence et de péril pour le monde, et de douleur à la pompe pour les familles américaines ».

Le président souhaite également que le Congrès impose des sanctions financières aux compagnies pétrolières et gazières qui louent des terres publiques mais ne produisent pas. Il a indiqué qu’il invoquerait la loi sur la production de défense pour encourager l’extraction de minerais essentiels pour les batteries des véhicules électriques, dans le cadre d’un mouvement plus large visant à adopter des sources d’énergie plus propres et à réduire l’utilisation des combustibles fossiles.

Ces actions montrent que le pétrole reste un point faible pour les États-Unis. La hausse des prix a nui à l’approbation de M. Biden sur le plan national et a ajouté des milliards de dollars d’exportations de pétrole au gouvernement russe, qui mène une guerre contre l’Ukraine.

Le fait de puiser dans les stocks créerait des pressions susceptibles de faire baisser les prix du pétrole, bien que M. Biden ait ordonné à deux reprises de puiser dans les réserves sans provoquer de changement significatif sur les marchés pétroliers. M. Biden a déclaré jeudi qu’il s’attendait à ce que le prix de l’essence baisse « de manière assez significative ».

L’inquiétude de M. Biden tient en partie au fait que les prix élevés n’ont jusqu’à présent pas entraîné de hausse significative de la production pétrolière. Les responsables de l’administration estiment que la production nationale augmentera d’un million de barils par jour cette année et de 700 000 barils supplémentaires par jour en 2023.

Soulignons que, selon le site prix du baril, le pétrole dévisse après l’annonce du Président Biden, qui va libérer 180 millions de barils. Ainsi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai, dont c’était le dernier jour d’utilisation, a lâché 4,88% pour terminer à 107,91 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) avec échéance le même mois, a lui chuté de 6,99%, à 100,28 dollars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.