Biden condamne l’invasion du Capitole, le 6 janv. 2021. En Haiti, André Michel, Frantz Elbé et Ariel Henry préparent l’invasion manu militari du Sénat, le 10 janvier 2022

0
1358

L’activiste André Michel, conseiller spécial du martellyste Ariel Henry, va-t-il twitter, à l’instar du PHTKiste Jovenel Moise, à « Minuit et 02 minutes » exactement, le deuxième lundi de janvier 2022, pour « constater la fin de mandat du dernier tiers du sénat« , selon ses voeux? Il n’est un secret pour personne que le tiers du Sénat est budgétivore et des bons à rien, néanmoins, la loi c’est la loi. Un illégal et usurpateur de fonction n’a aucun droit de se prononcer sur le sort d’un élu.

Jeudi 6 janvier 2022 ((rezonodwes.com))–En Haiti, un scandale chasse l’autre et nos dirigeants « bò katedral » semblent bien se complaire dans l’inaction et s’éloigner de leurs responsabilités. Environ une semaine après le mauvais décor implanté par le Premier-ministre de facto, Ariel Henry, et ses ministres illégitimes, à la Cathédrale des Gonaives, suivi d’un spectacle hideux non loin de la Place d’Armes, un autre événement de mauvais gout, fade et insipide se dessine à l’horizon.

L’activiste André Michel dont les déclarations sur les événements du deuxième lundi de janvier 2020 sont nettement différentes par rapport à ses propos contradictoires tenus aujourd’hui sur ses comptes de réseau social, semble une fois de plus, Accord Musseau oblige, orienter Dr. Ariel Henry vers une fatale décision. Celui-ci qui, par enchantement, se retrouve à la tête du pays, n’a aucune provision légale et constitutionnelle pour déclarer ou constater la caducité du Parlement, d’autant plus, il n’existait aucune ambiguïté lors de la validation du mandat des 10 sénateurs restants en janvier 2017.

« J’appelle le Premier ministre et son gouvernement à se concentrer sur l’essentiel, à savoir: la sécurité du pays, le Conseil électoral provisoire, l’audit des organismes autonomes et du Parlement pendant les dix dernières années », a indiqué l’activiste aux mille promesses fallacieuses tout en rappelant d’un air joyeux au chef du régime PHTK3 dont SDP, Fusion, Pitit Dessalin et Palmiste sont membres à part entière, que « le mandat du tiers du Sénat arrivera à terme dans quatre jours« . Des informations circulant dans le couloir du gouvernement de facto, ont rapporté la tenue illégale et inconstitutionnelle d’un « Conseil des ministres » et au cours duquel le énième DG a.i. de la PNH, Frantz Elbé, aurait reçu l’ordre de « sécuriser l’enceinte du Parlement lundi matin« .

Par ailleurs, aux Etats-Unis, un an plus tard depuis l’invasion du Capitole (Parlement américain), c’est toujours la consternation.

Le président Biden a affirmé jeudi que tenir l’ancien président Trump responsable de l’attaque du 6 janvier consiste à affronter la vérité pour que l’Amérique puisse aller de l’avant.

« Je suis clair comme de l’eau de roche sur les menaces auxquelles l’Amérique est confrontée », a-t-il déclaré au Capitole jeudi dans un discours enflammé à l’occasion de l’anniversaire de l’émeute. « Mais je sais aussi que nos jours les plus sombres peuvent mener à la lumière et à l’espoir ».

Biden a signalé qu’il soutiendrait directement que Trump serait une menace pour l’Amérique et que son rôle dans la fomentation de l’attaque du Capitole était disqualifiant.

Biden a déclaré aux journalistes après ses remarques dans le Statuary Hall qu’il a fait référence à Trump comme « ancien président » – plutôt que de l’appeler par son nom – parce que « je ne voulais pas transformer cela en une bataille politique contemporaine entre moi » et Trump.

« C’est bien au-delà de cela. … Il s’agit du système.  » Mais au cours de son discours, Biden a tenu à qualifier Trump d' »ancien président vaincu » conduit par « le profit et le pouvoir » plutôt que par les principes.

Il a raillé Trump en disant qu’il « ne peut pas accepter qu’il a perdu » et a déclaré qu’il ne devait pas être autorisé à « réécrire l’histoire. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.