Sénateur Patrice Dumont : les matériels de l’Etat mis à ma disposition, seront retournés un jour avant le 2e lundi de janvier 2023

0
3328

Mardi 4 janvier 2022 ((rezonodwes.com))–Briser la spirale des crises à répétition en Haiti, demande un dépassement de soi, un énorme effort de la part des autorités, à savoir le respect et l’application des lois de la République établies. Après le tweet par empressement de l’ancien président Jovenel Moise à minuit passé de deux minutes, le deuxième lundi de janvier 2020, personne ne croirait que deux ans plus tard, d’autres Sénateurs allaient vivre une nouvelle semaine dans la hantise du jour où un Premier-ministre de fait tentera de mettre fin prématurément à leurs fonctions.

« Il suffit que l’on se réfère à l’article 95 de la Constitution, et aux articles 50.3 et 239 du décret électoral de 2015, sans aucun doute, aucune confusion, pour admettre que je suis un Sénateur élu jusqu’au deuxième lundi de janvier 2023« , a assuré le Sénateur Patrice Dumont évaluant la conformité de son mandat d’élu de l’Ouest pour six années calendaires (2017-2023).

Sur le plan légal, le pays a du faire face à cette situation d’imbroglio en janvier 2017, avec un tiers du sénat élu en 2011. « Je remettrai le matériel roulant à l’Etat le week-end précédant le deuxième lundi de janvier 2023, à qui de droit [..] je suis un Sénateur en fonction, jusqu’en janvier 2023« , a précisé le Sénateur Patrice Dumont interrogé par Rezo Nòdwès, mardi soir.

« Je ne ferai pas place à la bêtise« , a indiqué M. Dumont ajoutant que « le PM Ariel Henry, un illégal, s’attend à ce que tout le monde devienne tout comme lui, illégal« . Le dernier tiers du Sénat dont il fait partie, a-t-il insisté, est apparu au deuxième lundi de janvier 2017, donc, « kòman pou tyè pa mwen-an ta yon lane an mwens« , s’est-il interrogé en substance.

Le sénateur de l’Ouest, natif de la ville de Léogane, a affirmé que « bien que le Premier-ministre illégal qui a été se faire ‘déculotter aux Gonaives‘, ne se prononce pas ouvertement sur le départ du dernier tiers du sénat, lundi prochain, mais de proches conseillers prôneraient le renvoi des seuls élus de la République ». Dr. Ariel Henry se serait basé sur « l’impopularité » du Sénat, devenu improductif depuis janvier 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.