OMS : Omicron affecte la partie supérieure du corps, les autres variantes touchent les poumons

0
1258

Mardi 4 janvier 2021 ((rezonodwes.com))–Un expert de l’Organisation mondiale de la santé a déclaré mardi que la variante omicron du COVID-19 affecte la partie supérieure du corps et que l’OMS surveille une nouvelle variante qui aurait été découverte en France.

« Nous assistons à un nombre croissant d’études soulignant que la variante omicron infecte la partie supérieure du corps, contrairement aux autres », a déclaré Abdi Mahamud, le responsable des incidents de l’OMS pour la pandémie.

S’exprimant lors d’une conférence de presse de l’ONU, M. Mahamud a expliqué que la variante omicron se distinguait des autres par le fait qu’elle touchait les poumons et « avait provoqué de graves pneumonies ».

« Nous avions un bon nombre d’études prouvant à nouveau (…) depuis l’Afrique du Sud que les vaccins vous protègent toujours contre l’hospitalisation, et la maladie grave et la mort », a déclaré le médecin de l’OMS.

« Le défi n’a pas été le vaccin, mais le fait que la vaccination atteigne les populations vulnérables. »

Interrogé sur une nouvelle variante du coronavirus signalée en France, M. Mahamud a déclaré : « Le B1640 est dans notre collimateur depuis novembre, et nous l’examinons de très près. »

On a demandé au médecin de l’OMS s’il était prudent d’envisager le développement d’un nouveau vaccin contre l’omicron qui se propage rapidement.

« Il est difficile de prédire où l’omicron va aller à partir de maintenant. Par conséquent, il est encore tôt pour prendre une telle décision sur cette question », a déclaré Mahamud.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.