Séisme du 14 août – La Banque Centraméricaine (BCIE) annonce avoir fait don d’US$ 1 million à Haiti mais… c’est le gouvernement dominicain qui va gérer cette aide

1
5136

Est-ce la consécration d’un état-voyou, un état paria dans la Caribe s’écartant de toutes normes légales et constitutionnelle dans la gestion de la chose publique ? En vertu de quelle référence constitutionnelle le Dr. Ariel Henry parle d’organisation d’élections en Haiti ? Kòman’l fè la ?

Est-ce un fait consacré que l’Etat d’Haiti avec sa Constitution mise en veilleuse par le régime PHTK, depuis le 13 janvier 2020, est en faillite ? Une aide pour Haiti gérée par le gouvernement dominicain ! Epi anpil nèg Ayiti ap bat lestomak yo pou fè mounn kwè ke yo se chèf vre. Pauvres con zés !

Lundi 30 août 2021 ((rezonodwes.com))–Apprenez que la Banque Centraméricaine d’Intégration Economique (BCIE), selon une dépêche de l’agence de presse espagnole EFE, a approuvé lundi un don d’un million de dollars pour la République dominicaine, en tant que membre non fondateur, afin de soutenir Haïti dans son redressement après le tremblement de terre du 14 août.

La coopération financière non remboursable a été approuvée sous la modalité d' »aide d’urgence » en solidarité avec Haïti après le tremblement de terre qui a fait près de 2 200 morts et plus de 12 000 blessés, indique un communiqué publié par le bureau de presse de la BCIE à Tegucigalpa, Honduras.

« En ces temps difficiles que traverse le peuple haïtien, la BCIE se joint à la campagne de solidarité avec ce don« , a déclaré Dante Mossi, le président exécutif de la BCIE (Banco Centroamericano de Integración Económica) ou Central American Bank for Economic Integration (CABEI).

Avec ce don, le gouvernement dominicain aidera le gouvernement haïtien dans « son redressement de la crise sociale et économique générée par la pandémie et récemment aggravée par ce tremblement de terre qui a laissé des milliers de personnes blessées et des centaines de sans-abri, en plus d’un grand nombre de dommages structurels« , a-t-il déclaré.

Le don sera exécuté par les autorités de la République dominicaine, qui pourront coordonner des actions pour l’achat de nourriture, d’eau potable et de produits primaires, de médicaments et d’ustensiles pour les abris, a expliqué la banque régionale.

Les ressources contribueront également à l’achat d’intrants pour la reprise des cultures agricoles touchées et d’équipements de fumigation pour éliminer les parasites, entre autres.

Le bureau de la BCIE en République dominicaine sera chargé du suivi de la coopération, a ajouté l’institution, créée en 1960 en tant que bras financier de l’intégration et du développement de la région.

Avec des bureaux dans toute l’Amérique centrale, la CABEI soutient les pays touchés par des catastrophes naturelles et des situations d’urgence telles que les tremblements de terre et les pandémies, entre autres.

Le séisme de magnitude 7,2 qui a frappé le sud-ouest d’Haïti a détruit 52 923 maisons et endommagé 77 006 autres, ainsi que de nombreux bâtiments, routes et autres infrastructures.

Les effets du séisme ont été dévastateurs dans toute la péninsule sud d’Haïti, le bilan le plus lourd étant concentré dans la région des Cayes, la plus grande ville de la région, qui compte près de 100 000 habitants.

Depuis le début de l’année, la Banque d’Amérique Centrale (BCIE) a approuvé six millions de dollars pour soutenir différents pays touchés principalement par la pandémie et les tempêtes tropicales Eta et Iota, qui ont frappé la région en novembre 2020.

La question qu’on est en droit de nous poser, arrive-t-il souvent que les bonnes oeuvres de la BCIE, par exemple les $6 millions mentionnés, passent par un tiers pays pour atteindre le pays directement touché par une catastrophe ?

source : Efe

BCIE aprueba donativo de US$1 millón en apoyo a la República de Haití para su recuperación ante el reciente terremoto

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.