13 juin 2024
Député Tèt Kale Alfredo Antoine: Les Etats-Unis ont pris Haiti pour leur « arrière-cour » et n’ont apporté « aucun appui budgétaire » à Jovenel Moise
Actualités Cas d'assassinat Corruption Élections Insécurité|Kidnapping Société

Député Tèt Kale Alfredo Antoine: Les Etats-Unis ont pris Haiti pour leur « arrière-cour » et n’ont apporté « aucun appui budgétaire » à Jovenel Moise

« Haiti, l’arrière-cour des Etats-Unis« , admet un zélé Tèt Kale qui veut le beurre et l’argent du beurre. Claude Joseph n’avait-il pas raison en 2016 de s’exprimer ainsi pour décrire le comportement malhonnête de ces « bandi legal » ki pa janm finn kontante de eta mal yo fè peyi-a en soutenant le misogyne Michel Martelly qui avait imposé son successeur accepté par les mêmes instances critiquées par Alfredo Antoine.

Mercredi 21 juillet 2021 ((rezonodwes.com))–Lors d’une intervention à la radio qui ressemblait un peu à une oraison funèbre pompeuse, pour saluer la mémoire du président Jovenel Moise lâchement assassiné, l’ancien député Tèt Kale, Alfredo Antoine, a ouvertement critiqué les américains pour n’avoir pas assez soutenu l’ancien caïd.

« Les Etats-Unis n’ont jamais apporté un appui budgétaire à Jovenel Moise« , a lâché M. Antoine tentant vainement de dédouaner l’ancien président Jovenel Moise de ses responsabilités constitutionnelles jusqu’à laisser derrière lui un pays aux institutions publiques détruites et ravagées par la corruption et l’impunité.

L’ex-député Antoine, membre d’une 50è législature qualifiée « de la honte« , qui a critiqué les Etats-Unis d’avoir fait d’Haiti, son « arrière-cour« , comme l’ont toujours signalé les haïtiens patriotes, a cependant oublié que c’est grace au support inconditionnel de l’ambassade américaine à Port-au-Prince que le régime de Jovenel Moise a survécu aux chaudes journées des 6, 7 et 8 juillet 2019 et c’est encore cette même ambassade, dénonce-t-on, qui a constitué le gouvernement d’Ariel (Sudre Dartiguenave) Henry, mardi dernier, pour empêcher la nation de demander des comptes aux Tèt Kale.

Alfredo Antoine, du temps où il siégeait au Parlement haïtien, l’une des principales sources de corruption en Haiti, n’a jamais raté l’occasion de cautionner les dérives de l’Exécutif notamment lors de la ratification du budget contesté 2017-2018, l’interpellation du PM Jack Lafontant, la ratification du PM (kabrit amelyore) et également le renvoi du deuxième et dernier gouvernement constitutionnel d’Haiti en 2019 présidé par Jean Henri Céant. Haiti nage dans l’inconstitutionnalité dans l’ombre de la corruption et l’impunité depuis lors.

Antoine Alfredo à l’instar de Guichard Doré, tous les deux ont campé à leur façon l’ancien président Jovenel Moise qui a gouverné le pays par décret pendant plus d’un an, des actions contraires à la démocratie. « Je suis témoin des sacrifices que le président Jovenel Moise a acceptés de faire pour le pays« , a louangé Antoine au moment où la moitié de la population haïtienne n’arrivent pas à manger à leur faim.

Contrairement aux déclarations des sénateurs Youri Latortue et Steven Benoit, avec des données exactes à l’appui, révélant que l’administration Jovenel Moise/Guy Lafontant a reçu trois (3) dernières livraisons de Petro Caribe, respectivement en 2017 et 2018, mais pour le député de Kenskoff, dans son eulogie funèbre, le défunt-président a trouvé « presque vides les caisses de l’Etat sans des fonds de Petro Caribe« . Des fonds que Wilson Laleau et Laurent Lamothe en avaient la gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.