Un adieu émouvant de Krystel, la fille de Joe Damas, à son père!

0
1315

Décédé le 4 mars 2017 des suites d`un cancer diagnostiqué en février 2016, l`animateur vedette de Métropole a eu d`émouvantes funérailles le 18 mars dernier. 

Mardi 21 mars 2017 ((rezonodwes.com))– L’histoire d’amour de mon père et moi a commencé avant même que je sois née, il me racontait souvent qu’avant même qu`il ait rencontré ma mère, dès son jeune âge, il savait déjà quel type de fille il voulait. Sa fille de rêve.

Il disait que le jour qu`il a rencontré ma mère, il s`est dit en lui-même  » men madanm pa m lan » et « men dam ki pral ban m pitit fi m lan ». Chose dite, chose faite ! Mes parents sont tombés amoureux l’un de l’autre et Adeline ma bienheureuse mère est devenue sa femme et la mère de ses enfants. Elle lui a donné avant moi, 2 fils Vladimir et Alain, ensuite, ils ont attendu 6 ans après Alain pour avoir la fille qu’ils ont tant souhaitée.




Pour la fête des pères un dimanche de Juin, leur petite fille tant attendue était finalement venue au monde. Cette partie de l’histoire, c’est ma mère qui prenait plaisir à la raconter en disant: « que mon père a sauté au plafond lorsque le Dr Viala lui a annoncé la bonne nouvelle. Il a parcouru les couloirs de l’hôpital en disant à tout le monde avec beaucoup de joie qu’il avait finalement sa petite fille… » Dès ce jour le vrai amour pour sa fille chérie a commencé « the unbreakble bond ».

Oh, comme il était merveilleux en tant que père. Tant de bons souvenirs vécus. Il me chérissait avec tant d’amour. Il m’a beaucoup appris. Il m’a appris à avoir confiance en moi, à toujours traiter les gens avec bonté et amour. Comment respecter tout le monde, mais sans accepter leur bêtises. Il m’a appris à être franche et de dire ce qui me passe par la tête. Il m’a toujours dit de donner le meilleur dans tout ce que je fais, et de le faire avec le cœur et la passion ou ne pas le faire du tout.

Il aimait voir le progrès, il a cru que toute chose peut être accomplie si on a une volonté assez forte. Il a toujours eu quelques mots d’encouragement pour tous les progrès qu’il voyait chez les autres. Il ne brossait rien, « he spoke his mind all the time ». Il aimait ses amis, il aimait ses fans. Il était si charmant avec tout le monde qu’il rencontrait. Toujours prêt à aider les autres, et à prêter ses oreilles et ses épaules. C’était un fidèle ami. Il était mon ami, il était toujours là pour sa Titoule, peu importe l’heure. « He was my rock. He was my number one fan my cheerleader ».




Je ne lui cachais rien. Si j’étais en train de faire une bêtise, il me laissait savoir fort et clair. Beaucoup de critiques constructives. Il m’écoutait aussi. Il m’appelait « ti mèt keu m ».  S’il faisait une gaffe, je le laissais savoir et il disait «ok chérie tu as raison». Nous connaissions les faiblesses et la force de l’un et l’autre. Nous nous sommes célébrés tous les jours. Pas un jour ne passait sans lui dire combien je l’aimais et combien il signifiait tout pour moi.

Il ne ratait pas une occasion de me dire à quel point j’étais belle. Pour lui, j’étais la plus belle femme au monde. Il me disait «tu es une belle femme dans tous les pays du monde», il me faisait rougir à chaque fois, spécialement lors d’ innombrables occasions où il me présentait à ses amis. Oh mon Poupi que tu étais charmant.

Je suis si reconnaissante que j’ai été en mesure de t’assister dans ta maladie. Du début à la fin. J’ai bien pris soin de toi avec tout mon cœur car tu le méritais bien. Je souhaitais que tu n’aies pas eu à quitter mon monde de si tôt, mais Dieu a décidé et je dois l’accepter. J’ai apprécié notre temps passé dans cette vie et je suis tellement reconnaissante que Dieu t’a choisi pour être mon père. Tu étais mon cadeau. Et je remercie ma mère de m’avoir donné un père comme toi, et de t’avoir choisi pour son prince charmant. Merci manmy chérie, je t’aime . Toi, tu étais sa reine et tu es une femme exceptionnelle et pleine de mérite. Merci, merci.

Cet amour que mes parents, mes frères, mes nièces et neveux, mes cousins et cousines, mes oncles, tantes et moi partageons, est si grand que la mort ne peut le séparer. La mort ne peut pas tuer ce qui ne meurt jamais.




Je sais que tu es en paix maintenant mon Poupi, plus de souffrance. Tu as vécu une grande vie pleine d’amour. Ta famille, tes amis et tes fans t’ont tellement aimé et ils continueront à te chérir dans leur cœur pour le reste de leur vie.

Vas en paix Poupi. Je ne peux plus te serrer dans mes bras mais je te serrerai jusqu’à la fin des temps dans mon cœur. Et Je sais que maintenant tu es mon ange gardien et je n’ai plus peur de mourir parce que je sais quand le temps viendra, tu seras là à m’attendre avec les bras ouverts. Jusqu’à ce que nous nous retrouvons Dadidoo.

Ta Titoule pour toujours. Je t’aime.

Krystel Damas

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.