Un militaire dominicain tué et un autre blessé par des sans-papiers haïtiens!

3
1763

Des haïtiens auraient tué à l’arme blanche un militaire dominicain à la frontière nord de Montecristi

Violence à la frontière haitiano-dominicaine, un capitaine de l’armée dominicaine tué et c’est à un groupe de six haïtiens que cet acte serait directement incombé, selon les autorités dominicaines

Montecristi, vendredi 4 novembre 2016 (rezonodwes).- Jocelerme Privert ne sera pas au bout de ses peines si les nouvelles arriveront à confirmer que ce sont effectivement des citoyens haïtiens qui ont tué vendredi un officier de l’armée dominicaine, au moment où celui-ci montait la garde à la frontière.




La presse dominicaine a rapporté qu’un capitaine qui patrouillait la frontière, au niveau de Montecristi, a été attaqué à l’arme blanche, par un groupe d’ haïtiens entrés illégalement dans le territoire dominicain. Le militaire a été sévèrement poignardé et un autre grièvement blessé, selon le journal sur son site internet, rapportant l’information en bref.

L’officier qui a perdu la vie est identifié sous le nom de Nelson Manuel Belliard Felipe, alias « El Patico », était âgé seulement de 49 ans, a révélé El Listin Diario qui a en outre, confirmé que son corps comporte des blessures de plusieurs coups de couteau reçus au thorax postérieur. D’après le journal, le diagnostic était conduit par le médecin légiste Rosibel Grullón.




D’autre part, selon une autre source, au moins 6 haïtiens sont détenus vendredi soir pour investigation par une équipe de l’Unité de Tactique de la Police Nationale dominicaine (SWAT). Ces compatriotes se seraient retrouvés sur le lieu du crime quand ils furent capturés par cette force de police dominicaine. Toujours, selon cette même source, le soldat blessé aurait identifié deux des 6 présumés assaillants.

S’agirait-il des évadés de la prison de l’Arcahaie qui auraient commis ce forfait ? La photo d’illustration du texte pourrait répondre à cette question si toutefois les recherches des fugitifs de l’Arcahaie se poursuivent encore et que cela dérange.

 

3 COMMENTS

  1. Nou dwe byen konpran sitiasyon politik aktyèl nan peyi Dayiti komanse depi 1995 e se menm kouran’n li ap travèse, anyen pa jan chanje NOU OKIPE. Nou gen yon fòs etranjè ki reprezante plizyè peyi sou sol nou,.. sou pretès mentien de la pè. Jodia a, yo a zèv pou entèrè yo. Fos okipasyon sila’a, paka pèmèt anken reprezay fèt, tankou yon fas a fas ouvètman se ta kite jwe nan asyèt li. Se yon verite ke depi yo okipe sol nou, nou gen plis krim, plis tansyon nan sosiete a, nou vini pi mal chak jou, men nou ka konprann tou ke se tou ta fè nomal, paske se misyon yo kenbe nou ap echire nou antre nou, paske se sa ki jistifye prezans yo e ki garanti explwatasyon ke yo ap fè la kay nou. An tèm klè, nou ka kontinye yon ap echire lòt, pa jan gen anken stabilite politik yon sosiete ki konplètman an dekadans, se pa problèm pa yo, men pa gen anken anyen yo ap pèmèt vini twouble trankilite yo, sou yon nasyon konki pou yo, se sa jodia nou ye. Tout lòt detay ki ka ap fèt sou kote, se makiyaj. YON JOU, NAN JOU NA DELIVRE AK ZAGO LORAY SA YO. JOU SA’A AYITI VA REFLERI.

  2. AK DOMINIKEN SE BAT CGEN AN TANN MET LI. BYENTO DOMINIKEN PRAL VANJE. SE YON WONT POU NOU. NALE LAKAY YO, EPI NAP FE GWO KRIM SA YO, SOU MILITE. TALE NOU HAITIEN PRAL DI DOMINIKEN PA VLE WE NOU. LEUR AL KAY MOUN SE LEUR SA A OU KOMPOTE W PI DOSIL, PI BYEN. MEDIA NOU TA DWE ANGAJE PLUS NAN FOMATION KONSYANS PEP LA. KONVWA MANJE AP ATAKE PASI PALA;GOUVENMAN AK LAPOLIS AP FE TRAVAY YO EPI SE YO TOUT MOUN AP KRITIKE, KOMKWA LI NOMAL POU VAGABOND ATAKE KONVWA MANJE AK MEDIKAMAN YO. MEZANMI, CHANJMAN HAITI SE TOUT TOUT HAITIEN KI POU PRAN KONSYANS KE NOU PYES PA BON.PREZIDAN PRIVERT FE ANPIL ZEFO POU ‘L FE BAGAY YO BYEN, MEN ZOT RELE ANMWE LI ILEGAL KOMKWA METE YON NEG LEGAL BAGAY YO TAP PI BON.

  3. AK DOMINIKEN SE BAT CHEN AN TANN MET LI. BYENTO DOMINIKEN PRAL VANJE. SE YON WONT POU NOU. NALE LAKAY YO, EPI NAP FE GWO KRIM SA YO, SOU MILITE anko. TALE NOU HAITIEN PRAL DI DOMINIKEN PA VLE WE NOU. LEUR’w AL KAY MOUN SE LEUR SA A OU KOMPOTE W PI DOSIL, PI BYEN. MEDIA NOU YO TA DWE ANGAJE PLUS NAN FOMATION KONSYANS PEP LA. KONVWA MANJE AP ATAKE PASI PALA;GOUVENMAN AK LAPOLIS AP FE TRAVAY YO EPI SE YO TOUT MOUN AP KRITIKE, KOMKWA LI NOMAL POU VAGABOND ATAKE KONVWA MANJE AK MEDIKAMAN YO. MEZANMI, CHANJMAN HAITI SE TOUT HAITIEN KI POU PRAN KONSYANS KE NOU PYES PA BON.PREZIDAN PRIVERT FE ANPIL ZEFO POU ‘L FE BAGAY YO BYEN, MEN ZOT RELE ANMWE LI ILEGAL KOMKWA METE YON NEG LEGAL BAGAY YO TAP PI BON.DOMINIKEN VI’N EDE NOU AK TOUT BON KOEUR YO, BLUFFER RELE ANMWEY YO ANVAHI PAYS A, PENDAN TOUT NEG KI RELE TE YO « PATRIOT » SA YO SE SEN DOMING YAL KALE KO YO E MENM GEN BUZINESS KAY DOMINIKEN YO. LAKAY NOU SAL TANKOU LABOU KOCHON, PENDAN SEN DOMING AP PI BEL CHAK JOU; ANPIL NAN NOU WE SA SE KO’M SI SA PA FRAPE NOU. TI MEDA’M NOU YO LAGUE KO YO SEN DOMING AP FE BOUZEN SOU KOUVE YAL LEKOL, SA PA FE PEYES NEG DAYITI MAL. MEZANMI AN NOU TOUT PRAN KONSYANS.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.