Coté vendredi à $9.90 le baril, le pétrole vénézuélien au plus bas en plus de vingt ans

0
654

Le pétrole de Caracas a perdu 23.2%, de sa valeur, par rapport à la semaine précédente.

« C’est une situation particulièrement extrême. Le Venezuela a besoin normalement de cours supérieurs à 30 dollars pour que ce soit intéressant de continuer à forer et à payer des royalties« , a relevé cette semaine Francisco Monaldi, spécialiste du pétrole, auprès de l’Association de la presse étrangère au Venezuela.

Dimanche 26 avril 2020 ((rezonodwes.com))–Avec un baril de pétrole tombé vendredi à son plus bas niveau depuis 1998, en-dessous de dix dollars, la profonde crise économique au Venezuela va empirer au moment où le pays doit affronter la pandémie de nouveau coronavirus.

Selon le ministère vénézuélien du Pétrole, qui donne depuis 2017 les chiffres du secteur pétrolier en yuans pour protester contre les sanctions américaines, le prix du brut vénézuélien est descendu à 70,62 yuans (9,9 dollars) entre lundi et vendredi, une première depuis 1998 lorsque le prix du baril avait atteint sur l’année 9,38 dollars.

Il est à rappeler que les cours du pétrole se sont effondrés ces derniers mois sur les marchés internationaux et en particulier cette semaine –le pétrole américain est même passé en territoire négatif (jusqu’à -37,36 dollars lundi)–, du fait de la baisse de la demande liée au confinement de la moitié des habitants de la planète pour endiguer le coronavirus.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.