Présidentielle: La liste des candidats agréés sera publiée ce 2 juin

0
1357

logokepcep

Port-au-Prince, 2 juin 2015 – (AHP) – La  liste  des candidats agréés pour  la prochaine présidentielle sera affichée ce mardi   au Bureau du contentieux  électoral départemental de l’Ouest, après le traitement des contestations  formulées contre 23 candidats à la présidence.

Le conseiller électoral  Néhémy Joseph a fait savoir que le Conseil électoral provisoire (CEP) ne tiendra compte que de la décharge exigée par la constitution, donc celle délivrée par la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, mais signée par les présidents des deux chambres  pour les candidats à la présidence qui furent ministres et comptables de deniers publics.

C’est dans cette catégorie que se trouvent entre autres, l’ancien premier ministre Laurent Lamothe et l’ancien ministre de l’Intérieur Thierry Mayard Paul.

Mais il se trouve que le Parlement est aujourd’hui  dysfonctionnement, avec l’absence   de la chambre des deputés et ne disposant que d’un  Sénat à 10 membres sur 30 et donc  d’un président de fait.

Pour les candidats qui n’ont pas eté ministres ou premiers ministres, c’est uniquement la décharge de la Cour des Comptes qui prévaut.

Néhémy Joseph a admis qu’il y a  eu dans un premier  temps des difficultés avec des juges désignés par le Conseil Supérieur du pouvoir judiciaire,  qui refusaient de signer les contrats relatifs aux frais de compensations estimés insuffisants.

« Une entente a finalement été trouvée, a-t-il fait savoir, soulignant par ailleurs  que des dispositions ont été prises pour sécuriser les Bureaux électoraux départemenaux et communaux,  après la publication de la liste des candidats agréés

Le premier ministre Evans Paul avait indiqué lundi, que le processus électoral ne sera pas en panne par faute d’argent. Il a indiqué que des dispositions seront prises pour financer le processus si les fonds internationaux venaient à manquer. Quant aux déclarations du conseiller spécial du département d’état américain pour Haïti, Thomas Adams, qui a récemment  jugé opportune une modification du calendrier électoral, avec des élections à 2 temps, qui permettraient d’économiser 30 milions de dollars, le premier ministre a fait savoir que ces déclarations n’engagent que leur auteur.

Pierre-Louis Opont,. le president du CEP, avait auparavant fait savoir que « Adams ne sait pas ce qu’il dit ».

Agence Haitienne de Presse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.