17 juin 2024
Pras poursuit 50 Cent, Kyrie Irving et Rolling Stone pour diffamation malgré qu’il risque de 20 ans de prison dans une affaire pénale
Actualités Corruption Justice Société

Pras poursuit 50 Cent, Kyrie Irving et Rolling Stone pour diffamation malgré qu’il risque de 20 ans de prison dans une affaire pénale

Le célèbre rappeur Pras, ancien membre du groupe Fugees et actuellement sous le coup d’une peine pouvant aller jusqu’à 20 ans de prison, a lancé une poursuite en diffamation contre le rappeur 50 Cent, la star de la NBA Kyrie Irving et le magazine Rolling Stone. Pras accuse les trois parties d’avoir porté atteinte à sa réputation par des propos diffamatoires.

Les allégations de diffamation découlent de témoignages de Michel lors de son propre procès criminel le mois dernier, pour avoir été impliqué dans un complot d’influence étrangère illégale. Les publications ont nui à ses affaires et à ses revenus musicaux, selon les lettres envoyées.

Jeudi 11 mai 2023((rezonodwes.com))–Le rappeur Pras, ancien membre du groupe Fugees et membre du cercle rapproché de Sweet Micky en 2011, poursuit en justice 50 Cent, Kyrie Irving et Rolling Stone pour diffamation. Les trois parties ont accusé le rappeur d’être un informateur du FBI dans des publications sur les réseaux sociaux et dans un article de Rolling Stone.

Le représentant de Pras a envoyé des lettres de notification aux représentants des trois parties. La loi de la Floride exige que les plaignants informent toutes les parties des propos diffamatoires présumés par lettre au moins cinq jours avant de déposer une plainte.

L’équipe juridique de Michel prévoit de poursuivre en justice dans le comté de Miami-Dade. Les avocats de Michel ont déclaré que les déclarations des célébrités et des médias l’ont amené à perdre des contrats commerciaux et ont contribué à une baisse de revenus de sa musique. Ils envisagent également de trainer en justice pour le préjudice causé à leurs propres entreprises.

Si la poursuite en justice est acceptée, les parties impliquées pourraient être condamnées à payer des dommages et intérêts à Michel et à son avocat pour préjudice subi.

Le procès fait suite à la condamnation de Michel en avril dernier pour diverses accusations liées à une opération illégale d’influence étrangère. Pras a été reconnu coupable de complot politique, de dissimulation de faits matériels, de fausses déclarations et d’entrave à un témoin.

Le procès a inclus des témoignages de l’ancien procureur général Jeff Sessions et de l’acteur Leonardo DiCaprio, ce dernier ayant reçu des financements pour le film « The Wolf of Wall Street ».

Michel est en attente de sa condamnation. Selon les procureurs, il risque une peine maximale de 20 ans de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.