La ministre Tet Kale Emmelie Prophète plus sincère que Claude Joseph et Nesmy Manigat

0
1914

Mardi 21 mars 2023 ((rezonodwes.com))—Depuis la prise de Martissant par les gangs sous l’administration Jovenel Moise/Claude Joseph, quelque temps avant le magnicide du 7 juillet 2021, seulement deux ministres du régime Tet Kale, ont franchi les portes de Martissant. Mais cela n’est pas arrivé soudainement un beau matin où l’envie leur prend d’aller respirer la brise de mer balayant les rivages des plages du sud de Port-au-Prince.

Si pour le ministre de facto de l’Éducation Nationale, Nesmy Manigat, dans son style ti pa ti pa, tout en appliquant subtilement le plan de la dévalorisation systématique de l’enseignement en Haïti, la réouverture d’une ou deux écoles l’a conduit à Martissant pour un show-off, mais dans le cas de l’ex-PM de facto et s’autoproclamé président d’Haïti, après le 7 juillet, Dr. Claude Joseph, c’est totalement différent.

Des informations rapportent que M. Joseph, de concert avec l’ex-DG de la PNH, Leon Charles, également en charge de la sécurité de Jovenel Moise, ont arrangé une visite de terrain “programmée” à Martissant dans le but de rassurer les déplacés.

Claude Joseph qui tente de jouer aujourd’hui à l’innocent a passé en dérision les milliers de résidents de Martissant ayant déserté la zone et la plupart ont pris refuge dans un centre sportif  aux conditions d’hébergement exécrables.

Quant à l’ancien ministre de fait de la Justice, Me. Bertho Dorcé, vu qu’avant de passer ouvertement dans le camp Tete Kale, il menait ses activités professionnelles dans la zone, bien que sous son administration Martissant eut été déjà ouvertement fermé à la circulation, on ignore s’il continuait ses va et vient du temps de la montée de sa gloire et de sa puissance au sein du régime Tet Kale-SDP-Fusion. Jamais deux sans trois.

D’autre part, en dépit d’un scandale provoqué par sa déclaration, une preuve qu’elle ne manie pas effectivement l’art de communication, Emmelie Prophète Milcé, a vendu la mèche.

Mme Milcé qui ne reste maintenant qu’à remettre son tablier vu ses aveux d’impuissance au micro de RSF, lundi soir, pour une ministre en charge de la sécurité publique, a tout de même le mérite d’éviter tout contact avec les gangs à l’instar de Manigat, ti pa ti pa et Claude Joseph, le dénonciateur des tragédies électorales PHTK.

“Je ne prendrai pas la route de Martissant pour me rendre dans le Sud”, a déclaré tout de go Emmelie Prophete à Ivener Joseph de RSF. Certes, après ce tollé soulevé sur les réseaux sociaux, il n’est pas étonnant que l’écrivaine revienne sur ses mots pour dire qu’ils on été déplacés de leur contexte.

Là encore, son comportement sera toujours diffèrent de celui adopté par ses deux collègues Tet Kale, Claude Joseph et Nesmy Manigat, le fait qu’après plus de 18 mois, elle a ouvertement démontré l’inutilité de ce gouvernement à combattre effectivement les gangs.

Quelle sincérité!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.