Me. Delorme | La féminité au quotidien

0
1051

« Il n’existe pas de féminité sans la délicatesse et la tendresse ».

Par Me. Guirlaine DELORME, Av.

Samedi 4 février 2023 ((rezonodwes.com))–

Le paon est un oiseau majestueux qui nous émerveille tous. Cet animal, quand il se montre  quelque part, enjolive automatiquement l’endroit. Le paon est une merveille de beauté au même titre que la rose, le jasmin, deux fleurs attirantes, souvent utilisées pour décorer un espace afin de recevoir un évènement grandiose.

Ainsi, le jardin d’Eden était déjà paré de sa plus belle robe de fête pour accueillir un être différent de l’homme sur tous les aspects. Cet être est bien la femme. La femme est un chef d’œuvre de Dieu. Elle incarne la beauté. Elle possède une sensibilité exquise, une intuition forte et une intelligence vive. Cette belle créature divine est tellement extraordinaire qu’elle détient des traits glorieux qui donnent sens à la vie. En plus, elle détient le pouvoir de donner la vie.

L’ensemble des caractéristiques et attributs propres à cet être exceptionnel, est souvent considéré comme étant la ‘féminité’. Pour cela, un voyage vers la féminité sera donc effectué en vue de rendre intelligible ce concept, qui parfois, est mésinterprété.

D’emblée, un discours de vérité doit être tenu au sujet de la ‘féminité’ qui se définit comme les attitudes et les aptitudes relatives à la femme. Naturellement, une fillette n’est pas consciente de sa féminité. Elle bénéficiera du pardon de tous. Cependant, quand il s’agit d’une femme adulte, si elle manque de féminité, cela pourrait être considéré comme un impair à rectifier en catastrophe dans certaines sociétés.

Certaines normes sociales ne perçoivent la féminité qu’à travers les apparences. Le visage de la femme doit être radieux. Les cheveux soyeux. La femme doit porter des couleurs qui rehaussent l’éclat de sa féminité. Les vêtements doivent être choisis selon les circonstances. La femme doit savoir comment se maintenir en société, car le monde à ce niveau, est moins exigeant envers la gente masculine, la gente complémentaire. Bref, les dames doivent adopter un style qui convient à leur morphologie, à leur éducation. Oscar WILDE disait : « Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris ».

Si les apparences sont considérées comme preuves de féminité, elles ne sont toutefois pas les seules et ne sont pas toujours les meilleures références. Quels sont d’autres traits authentiques de la féminité ?

La maternité par exemple constitue une excellente référence de la féminité. Avoir un enfant, transforme la vie d’une femme. Cette expérience est unique ; elle rassemble toutes les femmes. Elle développe également un concert de vertus chez la gente féminine. Honoré De BALZAC avance sans hésitation que : « Le cœur d’une mère est un abime au fond duquel se trouve toujours un pardon ».

En plus de la maternité,  la douceur est également de l’apanage de la femme. La douceur doit  transpirer dans tout ce qu’elle entreprend et en fin de rouleau, elle devient sa force, son pouvoir. C’est pourquoi Andrée MAILLET a raison quand elle écrit qu’« On domine bien que par la douceur ».

Chose merveilleuse, il n’existe pas de féminité sans la délicatesse et la tendresse. Mesdames, dans l’exercice d’une fonction ou d’un métier quelconque, il est toujours recommandé de placer ces qualités au centre, afin de soulager les autres. Blaise PASCAL nous rappelle que : « La délicatesse est un don de nature, et non une acquisition de l’art ».

A l’heure actuelle, le monde est en quête de ‘rôles modèles’. Dans la gente féminine, il y en a un océan. Des femmes comme Marie, mère de Jésus, Mère Térésa, Florence NIGHTINGALE, Joséphine BAKER et tant d’autres, nous ont légué des exemples concrets d’humilité, de  patience, d’empathie, d’amour et d’altruisme. Ces grandes dames ne passaient pas leur temps à dire des fariboles. Elles étaient plutôt dans la positivité afin de rendre le monde meilleur. Bref, elles se comportaient avec le temps, comme de vraies femmes. Pour répéter Simone De BEAUVOIR : « On ne nait pas femme, on le devient »

Cela dit, vous conviendrez avec moi que la féminité est différente de la masculinité. Il est nécessaire de savourer le charme de cette distinction en vue de faire la part des choses. Toutefois,  l’homme et la femme sont créés pour vivre ensemble sur cette terre. Il est donc important que la féminité soit bien comprise par les deux, afin de réaliser cette harmonie. 

Chers tous, le secret de la féminité réside au niveau de la perspicacité. Il importe de placer l’intelligence dans tous les coins et recoins de sa vie de femme. Fait intéressant, la vraie  féminité abhorre la médiocrité. Pour pouvoir rester dans cette énergie, il est primordial de faire vœu de pauvreté en matière de connaissances. Oui, il est bon d’avoir de la modestie en vue de reconnaitre les limites de son savoir. Se former est une activité socialement utile. La lecture peut aider énormément. Pour cette raison, Francis BACON, sans vouloir faire de pirouette, a déclaré : « La lecture apporte à l’homme plénitude, le discours assurance et l’écriture exactitude ».

En outre, la féminité intelligente fait penser également à une bonne gestion financière afin de pallier les soucis de trésorerie. De ce fait, une femme n’a pas intérêt à pratiquer le ‘paraitre’, ‘le ‘m’as-tu vu’, car cette posture mentale négative, quand elle s’installe, ouvre insidieusement la voie à une vie de misère et de pauvreté.

Tout compte fait, la femme est la preuve tangible de l’existence de Dieu. Être femme c’est en vérité une richesse. Toutefois, la femme ne doit pas s’opposer à l’homme. Au contraire, ces deux êtres forment l’humanité. Ils doivent se mettre ensemble pour réaliser de bonnes choses afin de rendre ce bas lieu plus poétique. La féminité doit être une attitude omniprésente pour apaiser les fureurs de la gente masculine et éviter des malentendus. Douceur, respect, responsabilité, amour,  solidarité, générosité, voilà donc les vertus qui doivent être dans le cœur de l’homme et de la femme au quotidien en vue d’une cohabitation pacifique et heureuse.

Bon courage !

Bonne lecture !

Me. Guirlaine DELORME, Av

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.