Pasteur Armel Lafleur boude l’invitation du Parquet mais fait l’objet d’une mesure d’interdiction de quitter le pays

0
1163

Le dirigeant de « l’Église de Dieu indépendante de la porte étroite » Armel Lafleur a brillé par son absence au Parquet de Port-au-Prince pour répondre des faits « d’’outrage public à la pudeur ». En réponse, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant ordonne au service de l’Immigration de prendre toutes les dispositions qui s’imposent afin d’empêcher à l’homme d’Église de laisser le pays.

Mais le service de l’Immigration, si efficace comme le suggère Me Lafontant, pourrait-il également empêcher des milliers d’haitiens d’aller risquer leur vie en mer?

Mercredi 4 janvier 2023 ((rezonodwes.com))–

Au Parquet de Port-au-Prince, le pasteur Armel Lafleur manque à l’appel du commissaire du gouvernement ai de Port-au-Prince pour s’expliquer pour des faits qui lui sont reprochés. L’attente de plus d’une heure a été conclue par la correspondance du cabinet « Droit et équité » sollicitant un report à la quinzaine de la convocation du chef de la poursuite.

En réponse à la demande du conseil de la défense, Me Jacques Lafontant décide de reprogrammer une nouvelle convocation à la date du vendredi 6 janvier ou au lundi 9 janvier. Parallèlement, le dirigeant protestant est interdit de quitter le pays, informe le chef de la poursuite de la juridiction de Port-au-Prince. Une correspondance a été acheminée au Service de l’immigration afin de formaliser la requête du Parquet, annonce Me Lafontant.

Dans l’intervalle, le Ministère des cultes, après instruction du Parquet de Port-au-Prince, a avisé le pasteur Lafleur qu’il est l’objet d’un ensemble de mesures conservatoires.

« Le commissaire du gouvernement près le Tribunal de première instance de Port-au-Prince vous requiert de prendre à titre de mesures conservatoires, l’interdiction d’officier en tant que Pasteur dont la durée sera déterminée par ledit ministère et toutes autres mesures ayant une fonction corrective et dissuasive », lit-on dans la correspondance approuvée par le directeur général du Ministère des Cultes, Evens Souffrant.

Dans le même registre, le pasteur Armel Lafleur est attendu au Ministère le jeudi 5 janvier, selon une note d’invitation publiée par la direction générale de l’institution et éventuellement lundi.

Lafontant di li paka tan’n 15 jou!

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.