AGD: Un nouveau code douanier pour s’adapter à la réalité

0
958

Code douanier, problématique d’adaptation

L’ADG secouée par le dernier scandale lié à la contrebande, le trafic d’armes et de munitions impliquant l’ancien directeur général Romel Bell, sanctionné par les américains, tente de se relever sous le leadership de Julcène Édouard, son nouveau patron.

Samedi 17 décembre 2022 ((rezonodwes.com))–Le projet du nouveau code douanier prévoit de numériser, dématérialiser les procédures et renforcer les contrôles douaniers, a insisté Jean Ralph Garcia, directeur de contrôle de l’Administration générale des Douanes (AGD).

Le projet du nouveau code douanier présenté, jeudi dernier au siège de l’AGD, de l’Àéroport, aux membres de l’Association des industries d’Haiti (ADIH), s’inscrit dans une dynamique de multiplier les échanges entre l’instance douanière et les entreprises, rappelle le directeur de contrôle de l’AGD. Il revient également d’adapter les pratiques commerciales à la réalité.

En ce sens, le document en vigueur, daté de 1987, est appelé à souscrire dans le contexte actuel marqué par la révolution numérique. Dans les détails, les innovations seront portées essentiellement sur les facilitations à offrir aux opérateurs, l’optimisation des contrôles douaniers, la classification des nouvelles infractions douanières, la numérisation et la dématérialisation des procédures, le renforcement du pouvoir des agents douaniers entre autres.

Au terme de plus d’une heure d’échange entre des techniciens douaniers et des représentants de l’ADIH, les invités ont été édifiés des nouvelles innovations inscrites dans le régime douanier. Développer le secteur douanier et participer à l’augmentation des recettes pour le trésor public sont parmi les avantages offerts par le projet du nouveau code douanier, affirme Jean Ralph Gracia.

L’ADG secouée par le dernier scandale lié à la contrebande, le trafic d’armes et de munitions impliquant l’ancien directeur général Romel Bell, tente de se relever sous le leadership de Julcène Édouard, son nouveau patron. Il est un fait, qu’en dépit des sanctions internationales imposées contre Romel Bell, la justice haïtienne reste encore sourde aux accusations visant l’ancien numéro un de l’AGD, au service du régime GFèt Kale.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.