Ariel Henry ira-t-il célébrer le 219e de l’Indépendance aux Gonaïves en soudoyant les récalcitrants?

0
1147

Pour le PM de facto Ariel Henry décrié, conspué par des milliers de manifestants aux Gonaïves, en septembre et octobre dernier, sa présence aux Gonaïves, le 1er janvier 2023, constituerait la fin de toutes revendications populaires contre son régime et ouvrirait la voie à des élections frauduleuses programmées pour l’année à venir par PHTK.  

Jeudi 8 décembre 2022 ((rezonodwes.com))–Le monarque Ariel Henry, soupçonné de corruption et de participation dans l’assassinat de Jovenel Moise, après une distribution massive de téléviseurs intelligents et de génératrices, en particulier aux chefs de gangs, interdit maintenant les fêtes de fin d’année dans l’administration publique. Toutefois, sa présence sur la Place d’Armes des Gonaïves, le 1er janvier 2023, pour la célébration du 219e de l’Indépendance, est une question pendante dans l’air.

Arrivé aux Gonaïves en catimini la veille du 1er janvier 2022 dernier, le premier ministre de facto, quoiqu’une tentative infructueuse de soudoiement des hommes armés de Raboto, n’avait pas réussi à s’adresser à la Nation depuis la Cité de l’Indépendance, pourtant, l’éternel DG a.i.la PNH, Frantz Elbe qui avait fait croire que “Gonaïves n’est pas Martissant”, n’arrivait pas à s’imposer.

En cette période de vache maigre, a finalement admis Ariel Henry, dans une circulaire interne adressée au personnel administrative moribond, des “échanges de cadeaux” sont déconseillés au moment même ou des gabegies sont signalées et dénoncées avec des déplacements inutiles à l’étranger par-ci par-là des ministres de l’Éducation nationale, des Affaires Étrangères et autres, au frais de la princesse en guenilles.

La célébration du 219e de l’Indépendance survient à un moment de complète dépendance du pouvoir exécutif en Haïti. La coalition PHTK-SDP-Fusion-MTV qui a appelé à l’occupation directe du territoire national par des forces étrangères, ne s’est nullement soucié du statut d’Haïti et les prouesses de nos ancêtres. Haïti le premier état libre et indépendant, est actuellement le seul et l’unique pays de la région, à ne pas être doté d’un parlement et d’un pouvoir judiciaire réel, effectif et autonome. C’est l’effondrement total de l’État.

Gonaïves, 1er janvier 2023, Ariel Henry viendra-t-il ou non participer à la messe du Te Deum? Après les sanctions imposées par ses tuteurs au sénateur Youri Latortue, la Primature qui n’est pas en mesure de verser à temps le salaire mensuel aux milliers employés du secteur public, va-t-elle se lancer dans un nouveau gaspillage de fonds pour soudoyer les hommes armés des Gonaïves et de faciliter l’accès de la Place d’Armes au monarque Henry Nul?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.