Le Conseil de sécurité « exhorte » les acteurs à engager de « réelles négociations constructives » avec Ariel Henry, un traitre à la Patrie

0
922

Le Conseil de sécurité: « Réaffirmant son ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à l’intégrité territoriale et à l’unité d’Haïti… »

Le Conseil de Sécurité « agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies« , continue d’imposer Dr. Ariel Henry au pouvoir en dépit de son rejet total par la majorité de la population haïtienne.

Samedi 22 octobre 2022 ((rezonodwes.com))–Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies qui a accepté vendredi de débattre sur une requête unilatérale du gouvernement illégitime du Dr. Ariel Henry, cherchant à engager le pays sur la voie d’une « infame » occupation, a, par contre, dans son texte du projet de résolution S/2022/765, opté pour un gouvernement de consensus PHTK4, malgré le rejet de cette équipe pour « traitre à la patrie« .

Le Conseil de Sécurité « exhorte tous les acteurs politiques à engager de réelles négociations constructives pour sortir de l’impasse politique actuelle afin que puissent se tenir des élections législatives et présidentielle inclusives, libres et régulières, dès que les conditions de sécurité le permettront« .

L’impopularité du Dr. Henry éclipsée par les actions du groupe de gangs criminels G9, fédéré par le pouvoir PHTK, n’a jamais été prise en compte par ses tuteurs de l’international exigeant des pourparlers immédiats avec son régime décrié par la majorité de la population.

Soulignons que dans l’après-midi du vendredi après que le Conseil de Sécurité déclare avoir « exigé la cessation immédiate de la violence, des activités criminelles et […] les exécutions extrajudiciaires« , les gangs pataugeant dans un climat d’impunité, ont encore semé le deuil dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, dans l’indifférence totale du Premier ministre de facto qui n’a daigné tweeter à ce sujet pour dénoncer ce crime de trop.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.