13 juin 2024
Flashback, 10 juin 1807 | Journal de l’Empire: « Guerre ouverte en Haiti depuis que les mulâtres ont tué Dessalines »; Christophe les accuse d' »avoir tué les blancs français »
Actualités Cas d'assassinat Flashback Société

Flashback, 10 juin 1807 | Journal de l’Empire: « Guerre ouverte en Haiti depuis que les mulâtres ont tué Dessalines »; Christophe les accuse d' »avoir tué les blancs français »

Témoin d’une époque jamais racontée auparavant

Article reproduit textuellement.

Mercredi 10 juin 1807

Journal de l’Empire

Nouvelles étrangères

Etats-Unis d’Amérique
New York, 29 mars 1807

Les nègres et les mulâtres sont en guerre ouverte. Depuis que les mulâtres ont tué Dessalines, ils ont voulu changer la nature du gouvernement de Saint-Domingue; ils ont voulu passer à la république, singeant la Constitution américaine, c’est-à-dire lui donnant pour chef, un président électif tous les ans comme ici: ils avoient nommé Christophe président, en résidence au Port-au-Prince.

Christophe se méfiant sans doute de l’intention des mulâtres, qui auraient voulu l’avoir
loin du Cap et s’en défaire a marché contre eux, et a attaqué le Port-au-Prince, mais n’ayant pu parvenir à s’en rendre maitre, il s’est retiré au Cap avec son armée, et y a établi une constitution républicaine a sa manière, ne différend que très peu de celle des mulâtres et de là il a lancé une proclamation contre ceux-ci, et ils ont répondu par une autre dont je vous envoie copie. Ci-joint quelques fragmens de leur constitution.

Quant à la proclamation de Christophe, on la lit dans les gazettes anglaises; elle ne roule absolument que sur l’imputation qu’il fait aux mulâtres d’avoir été cause du massacre des blancs; il dit que les crimes de Dessalines doivent être imputes à eux seuls.

D’ailleurs, on voit, par la proclamation des mulâtres, sur quoi roule celle de Christophe, puisqu’elle en est la réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.