17 juin 2024
« Montana pa nan dilatwa ak pèsonn! », dénonce le groupe Montana, par rapport au simulacre de négociation d’André Michel, Ariel Henry et Edmonde Supplice
Actualités Société

« Montana pa nan dilatwa ak pèsonn! », dénonce le groupe Montana, par rapport au simulacre de négociation d’André Michel, Ariel Henry et Edmonde Supplice

André Michel, Edmonde Beauzile, Ariel Henry prouvent qu’il s’agit bien de simulacre de négociation avec Montana-Pen, laisse entendre BSA 

Samedi 30 juillet 2022, ((rezonodwes.com))– Alors qu’Haïti continue sa descente aux enfers, notent les Évêques catholiques, la coalition PHTK-SDP-Fusion-MTV lance un simulacre de négociation sous prétexte qu’eux aussi, les membres de l’accord du 11 septembre « outdated », sont concernés par la misère et l’insécurité, le lot du quotidien de l’haïtien.

Le Bureau de Suivi de l’accord Pen-Montana (BSA) qui semble finalement avoir compris le jeu du pouvoir, a indiqué avoir constaté que « gouvènman anplas la ak alye l yo pa deside fè dyalòg politik serye pou debloke kriz grav peyi a », notant que « la souffrance du pays ne les regarde pas ».

Pour BSA qui s’est empressé d’entamer le dialogue avec le PM de facto, Dr Ariel Henry, à sa demande et à chaque évènement international à venir, « Se sa yo vle selman ki dwe nan diskisyon ».

Une façon de souligner que cette équipe au pouvoir ne peut dialoguer sans l’approbation des tuteurs étrangers, « ceux qui ont engendré la crise », a dénoncé pour sa part Dr Josué Renaud de NEHRO.

« Montana pa nan dilatwa ak peson! », conclut BSA se démarquant du simulacre de négociation de Edmonde Beauzile, André Michel, Josué Pierre Louis et Ariel Henry. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.