17 juin 2024
Lutte contre la corruption : La traçabilité de l’argent blanchi multipliée par quatre
Actualités Société

Lutte contre la corruption : La traçabilité de l’argent blanchi multipliée par quatre

La traçabilité de l’argent blanchi est multipliée par quatre, déclare le président de l’Agence de surveillance financière lors du forum Eurasian Group

Vendredi 22 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–

Grâce au mécanisme de « suivi de l’argent » consistant à utiliser des enquêtes financières parallèles, la traçabilité des affaires de blanchiment d’argent a été multipliée par quatre, a déclaré Zhanat Elimanov, président de l’Agence de surveillance financière (FMA) au Forum international du Groupe eurasien sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme qui a eu lieu à Nur-Sultan les 19 et 20 juillet, rapporte le service de presse de la FMA.

Les participants au forum ont évalué positivement les efforts du Kazakhstan pour améliorer le système de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

« Tant au niveau mondial qu’au Kazakhstan, les défis et les menaces modernes déterminent la priorité dans la lutte contre le blanchiment d’argent. Pour prendre les mesures appropriées dans ce sens, nous utilisons activement l’institut d’enquêtes financières parallèles selon le principe « suivez l’argent » », a déclaré Elimanov.

Selon lui, assurer la stabilité dans la région et résoudre le problème du blanchiment d’argent dépend d’une coopération efficace et efficiente entre les unités de renseignement financier et les forces de l’ordre du Groupe eurasien.

La détection, l’enquête et le jugement des affaires pénales de blanchiment d’argent et la réglementation législative des enquêtes financières parallèles, ainsi que l’expérience pratique d’autres États, ont été discutés au cours du forum.
Le Kazakhstan subira le deuxième cycle d’évaluation mutuelle par le Groupe eurasien en septembre.

« Des experts internationaux viendront à nous et étudieront notre législation et les résultats de nos travaux. Nous pensons que le Kazakhstan passera cet événement avec succès », a déclaré Elimanov.

Le forum a réuni des représentants de Biélorussie, de Chine, d’Italie, d’Inde, du Kirghizistan, de Mongolie, de Russie, du Tadjikistan, du Turkménistan et d’Ouzbékistan.

Les délégués et les missions diplomatiques d’organisations internationales telles que l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la Banque asiatique de développement (BAD) et le Bureau de coordination de la lutte contre les organisations Le crime a également assisté au forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.