17 juin 2024
Haïti : seul un soulèvement à la Sri Lanka peut chasser les Tet Kale 3 du pouvoir, estiment des leaders politiques
Actualités Société

Haïti : seul un soulèvement à la Sri Lanka peut chasser les Tet Kale 3 du pouvoir, estiment des leaders politiques

Mardi 19 juillet 2022 ((rezonodwes.com))— »Seule une révolte populaire à la Sri Lanka peut conduire les haïtiens à mettre fin aux dérives de PHTK3 et aux ambitions inavouées et inavouables d’Ariel Henry et ses alliés”, s’accordent à dire plusieurs leaders politiques et responsables de droits humains haïtiens incluant l’ancien colonel Himler Rebu et Pierre Esperance.

Me André Michel qui, en février 2021, avait fait campagne pour que Me. Mécène Jean-Louis vienne continuer sans interruption la présidence d’Haïti au départ de M. Jovenel Moise à la fin de son mandat constitutionnel,  s’est publiquement renié aujourd’hui.

Intérêt mesquin oblige, l’avocat milite maintenant pour que Dr. Ariel Henry, fruit du Core Group, demeure le seul maître à bord, dans l’État d’Haïti.

Flanqué du Dr. Josué Pierre Louis, les deux membres influents de la coalition PHTK, l’ex sénatrice Edmonde Beauzile et André Michel, déploient toutes sortes de stratagèmes pour éliminer provisoirement la fonction de président de la République d’Haïti, jusqu’en 2024, en violation flagrante de la Constitution.

Parallèlement au Sri Lanka où a lieu un soulèvement Populaire forçant le président à partir pour l’exil, il n’y a eu à aucun moment de vacance présidentielle.

Un point sur lequel toutes les parties concernées s’entendent.

L’ex-député A. Rodon Bien-Aimé est clair là dessus.  »Il faut rétablir l’ordre républicain », a lancé le transfuge du PHTK, durant la 3ème journée de dialogue terminée en queue de poisson, contrairement au tweet d’André Michel. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.