Le pétrole repasse sous les 100 dollars le baril

0
461

« L’AIE va de l’avant en relâchant collectivement 120 millions de barils de ses stocks de pétrole », a écrit sur Twitter Fatih Birol, précisant que cela comprenait 60 millions de barils déjà annoncés de la part des Etats-Unis.

New York, jeudi 7 avril 2022 ((rezonodwes.com))–Les cours ont baissé sensiblement ce jeudi notamment après les annonces des pays de l’AIE de puiser plus massivement dans leurs réserves stratégiques.

A Londres, le prix du baril de Brent est passé jeudi sous la barre des 100 dollars, rejoignant le WTI américain, lesté par les promesses de libération de réserves stratégiques de pétrole, tandis que la Chine, premier importateur de brut, fait face à un regain d’épidémie de Covid-19.

A New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, avec échéance en mai, a lui cédé 0,20% à 96,03 dollars.

Le pétrole a tutoyé le 7 mars ses records historiques de la crise financière de 2008. Le brent de la mer du Nord, référence de l’or noir en Europe, a culminé à 139,13 dollars le baril et le WTI américain a atteint 130,50 dollars.

Les cours ont depuis dévissé de leurs sommets, avec un baril de brent sous les 105 dollars depuis quelques jours.

sources: BFM
Prix du baril

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.