British Library|31 juillet 1793 – Copie d’une lettre signée par Jean-Jacques Dessalines, deux mois avant l’abolition générale de l’esclavage

0
1685

Qu’il est magnanime, intelligent, ouvert notre Général Jean-Jacques Dessalines !

Mardi 29 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Cette lettre, datée du 31 juillet 1793, est de Jean-Jacques Dessalines, le célèbre général et l’un des chefs de la révolution de Saint-Domingue (Haïti) de 1791-1804. Il a contribué à la fondation d’Haïti indépendante et en a été le premier dirigeant. Men gad eta nou jodi-a, des pauvres en esprit!

Cette lettre a été écrite pendant une période de turbulences et de violentes insurrections qui ont culminé avec l’abolition de l’esclavage dans le nord de Saint-Domingue le 29 août 1793 [1] Elle porte le toponyme « St Marc » en haut. Dessalines aurait « gouverné le département de l’Ouest avec une main de fer »[3]. Dans le corps de la lettre, Dessalines ordonne la libération d’un capitaine emprisonné pour avoir dépassé la durée de son congé.

Après la capture de Toussaint par les Français en juin 1802, Dessalines est devenu le leader de la Révolution haïtienne. James affirme que Dessalines a comploté pour écarter Toussaint parce qu’il était pro-français et que Dessalines voulait débarrasser le pays des Français et avancer vers l’indépendance [2].

recherches : cba

[1] Carolyn E Fick, The Making of Haiti (Knoxville: The University of Tennessee Press, 1990), pp. 157–61.

[2]oik C L R James, The Black Jacobins (London: Penguin, 2001), p. 270.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.