Haiti|Crise du carburant : à l’Hôpital Bernard Mews, spécialisé dans le traitement du Covid-19, de nouveaux patients ne sont plus admis

0
730

Sous le gouvernement d’un médecin catapulté sur le devant de la scène politique par l’international, des hôpitaux ne peuvent plus prodiguer des soins adéquats aux nouveaux patients.


Samedi 6 novembre 2021 ((rezonodwes.com))–L’institution de santé, Bernard Mews, leader dans le traitement du Covid-19 depuis que la maladie a fait son apparition ici en mars 2020, a expliqué que la pénurie de carburant les empêche de maintenir le fonctionnement de tous leurs services.

Toutefois, les patients admis resteront dans l’établissement jusqu’à la fin de leur traitement, et prévoient de reprendre les soins lorsque l’approvisionnement en produits pétroliers sera stabilisé.

Haïti connaît une grave crise du carburant depuis le début du mois de juin, qui s’est aggravée le mois dernier, car les gangs à la solde de politiciens, selon un haut responsable du Département d’Etat, cité par CBS News, continuent de s’affronter à la sortie sud de la capitale, et la coalition des gangs du G-9 et de leurs alliés empêche l’accès au terminal de Varreux.

Rien que la semaine écoulée, plus d’une demie douzaine de camions de distribution de carburant ont été saisis et quatre chauffeurs séquestrés, malgré la promesse répétée du gouvernement de facto d’établir un couloir de sécurité.

Le gouvernement américain a également promis d’aider la police à acheminer le carburant vers les pompes et les lieux stratégiques tels que les hôpitaux, les compagnies de téléphone et autres, mais jusqu’à présent, il n’a pas expliqué les itinéraires, et les experts craignent que cette mesure ne serve de prétexte à une nouvelle intervention militaire en Haiti, pour le plus grand bonheur du régime PHTK-Tèt Kale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.