New York Times|Del Rio : Des milliers de réfugiés Haïtiens vont rester aux États-Unis

0
1968

À San Antonio, des centaines de migrants ont été placés sur des vols vers des destinations aussi lointaines que New York, New Jersey, Boston et Miami.

Vendredi 24 septembre 2021 ((rezonodwes.com))–

À Houston-Texas, près de 2 000 migrants haïtiens sont arrivés cette semaine en provenance de la petite communauté frontalière de Del Rio, des bus s’arrêtant devant un immense abri presque toutes les heures. À San Antonio, des centaines d’autres ont été autorisés par les autorités américaines à prendre des vols vers des destinations aussi lointaines que New York, Boston et Miami, avec des papiers en poche leur permettant de rester dans le pays.

Ces derniers jours, les services de l’immigration et des douanes ont expulsé environ 2 000 migrants sur des vols affrétés vers Haïti, l’administration Biden tentant de dissuader d’autres personnes de se précipiter à la frontière. Mais les autorités ont également autorisé des milliers d’autres à se rendre dans des villes américaines, où ils peuvent vivre pendant des mois ou des années en attendant les audiences d’immigration.

« Nous sommes si heureux d’être en Amérique », a déclaré Inso Isaac, 40 ans, qui a quitté Haïti il y a des années et vivait au Chili jusqu’à ce que lui, sa femme et leur fils de 2 ans fassent le dangereux voyage à travers plusieurs pays et arrivent la semaine dernière à Del Rio. Mercredi, la famille a embarqué sur un vol à destination de New York, où elle prévoyait de séjourner chez des parents à Long Island. « Nous voulons commencer une nouvelle vie ici », a-t-il dit.

La possibilité de s’installer aux États-Unis, aussi mince soit-elle, est à l’origine de la dernière vague, qui a poussé plus de 14 000 migrants à traverser le Rio Grande et à entrer dans Del Rio au cours de la semaine dernière, où ils se sont heurtés à des troupes armées de la Garde nationale et à des agents de la Border Patrol à cheval. Jeudi, environ 3 100 d’entre eux étaient toujours entassés dans des conditions sordides sous le pont international qui relie Del Rio au Mexique, ce qui a suscité l’indignation des républicains et des démocrates.

Plus de 14 000 migrants ont traversé le Rio Grande et se sont précipités à Del Rio, au Texas, au cours de la semaine dernière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.