17 juin 2024
Petit-Goave|Position exprimée par Danton Léger contre le referendum illégal. Le Bâtonnier lui suggère de bouder l’invitation du CG Jean Emmanuel René pour vice de forme
Actualités Corruption Élections Insécurité|Kidnapping Justice Société

Petit-Goave|Position exprimée par Danton Léger contre le referendum illégal. Le Bâtonnier lui suggère de bouder l’invitation du CG Jean Emmanuel René pour vice de forme

Le Bâtonnier de l’ordre des avocats de Petit Goave, Maître Anthony Milord, dans une correspondance adressée à l’ancien commissaire du Gouvernement Jean Danton Léger, lui conseille de ne pas répondre à l’invitation intéressée lancée par l’actuel commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Petit-Goave, Me. Jean Emmanuel René, pour faute de procédure.

« L’invitation du Commissaire Jean Emmanuel René est en désaccord aux règlements régissant la profession de Droit en Haïti« , a relevé le bâtonnier Anthony Milord précisant que Danton Léger n’est pas autorisé à se présenter ni devant le commissaire Tèt Kale, ni au cabinet d’instruction le vendredi 4 juin prochain.

Toutefois, l’ancien parquetier, selon la note, est invité devant le conseil de l’ordre en date du 17 juin prochain pour répondre à la plainte de la société.

Soulignons que l’invitation de Jean Danton Léger au Parquet de Petit Goave a été dénoncée par le Secteur Démocratique et Populaire qui considère cette démarche comme étant une persécution politique alors que des gangs armés pro-pouvoir continuent d’opérer en toute impunité avec des armes de gros calibre et que, selon eux, ce n’est pas une histoire de « recours aux machettes » qui devrait faire peur à ces bandits légaux autoproclamés, maîtres des vies et des biens en Haïti.

Pascal Fleuristil 
pfleuristil@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.