Agissons, adorons et collaborons en attendant la délivrance de DIEU! par Talot Bertrand

1
1333

Agissons, adorons et collaborons en attendant la délivrance de DIEU, tel est le fil conducteur de la prédication délivrée par le Révérend-Pasteur Joël LALOI

Mercredi 4 septembre 2019 ((rezonodwes.com))– En ce premier dimanche du neuvième mois de l’année 2019, DIEU a choisi le Pasteur Titulaire de l’Eglise Baptiste du Tabernacle de Port-au-Prince pour présenter Son message à l’Assemblée Évangélique au culte d’adoration hebdomadaire de ladite Eglise.

L’homme de DIEU qui est un Docteur en Théologie, Pasteur Joel LALOI s’est référé aux 2 Chroniques 20 :14-21 comme texte de base de cette prédication qui se lit ainsi : 14 Alors l’esprit de l’Eternel saisit au milieu de l’assemblée Jachaziel, fils de Zacharie, fils de Benaja, fils de Jeïel, fils de Matthania, Lévite, d’entre les fils d’Asaph. 15 Et Jachaziel dit : Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi vous parle l’Eternel : Ne craignez point et ne vous effrayez point devant cette multitude nombreuse, car ce ne sera pas vous qui combattrez, ce sera Dieu. 16 Demain, descendez contre eux ; ils vont monter par la colline de Tsits, et vous les trouverez à l’extrémité de la vallée, en face du désert de Jeruel. 17 Vous n’aurez point à combattre en cette affaire : présentez-vous, tenez-vous là, et vous verrez la délivrance que l’Eternel vous accordera. Juda et Jérusalem, ne craignez point et ne vous effrayez point, demain, sortez à leur rencontre, et l’Eternel sera avec vous !

18 Josaphat s’inclina le visage contre terre, et tout Juda et les habitants de Jérusalem tombèrent devant l’Eternel pour se prosterner en sa présence. 19 Les Lévites d’entre les fils des Kehathites et d’entre les fils des Koréites se levèrent pour célébrer d’une voix forte et haute l’Eternel, le Dieu d’Israël.

20 Le lendemain, ils se mirent en marche de grand matin pour le désert de Tekoa. A leur départ, Josaphat se présenta et dit : Ecoutez-moi, Juda et habitants de Jérusalem ! Confiez-vous en l’Eternel, votre Dieu, et vous serez affermis ; confiez-vous-en ses prophètes, et vous réussirez. 21 Puis, d’accord avec le peuple, il nomma des chantres qui, revêtus d’ornements sacrés, et marchant devant l’armée, célébraient l’Eternel et disaient : Louez l’Eternel, car sa miséricorde dure à toujours ! 

En effet, ce texte trouvé en 2 Chroniques nous décrit l’histoire de la délivrance que le Seigneur a accordée au peuple de Juda. Et le roi Josaphat était informé de l’imminence d’une guerre ou du danger imminent que le peuple avait eu à faire face. Josaphat avait peur et c’était, en fait, la grande frayeur. C’est une réaction normale et naturelle le fait que le roi Josaphat avait peur. Car, en présence d’une situation alarmante, l’homme pourrait toujours avoir peur. Cependant, Josaphat s’est plongé dans la prière et s’est adressé au DIEU qu’il connait parfaitement.  Car, Josaphat savait très bien que :

ü DIEU est souverain ;

ü DIEU est fidèle ;

ü DIEU est juste

Alors, quel comportement devrions-nous avoir dans des situations difficiles et de peur en attendant la délivrance de DIEU ?

Face à des situations difficiles, il y a des gens qui sont découragés ; certains ont du stress alors que d’autres ne persévèrent plus.

Le texte trouvé en 2 Chroniques 20 :14-21 nous indiquent trois (3) comportements à adopter en situation difficile et de peur :

1.     Premier comportement : en attendant la délivrance de DIEU, « agissez » selon 2 Chroniques 20 :14-17. Pa ale kouche sou kabann ou san ou pafè an yen. Fòk ou aji. La deuxième partie du verset 15 du texte de référence nous exhorte à ne pas avoir peur en nous disant : « Ne craignez point et ne vous effrayez point devant cette multitude nombreuse, car ce ne sera pas vous qui combattrez, ce sera Dieu ». En fait, il peut y avoir de la peur. Le problème ne consiste pas en la peur mais le fait de persister dans la peur pourrait être mauvais ou catastrophique. Car, avec la peur, vous ne pouvez rien faire.  Il y a un moment de peur mais il faut qu’il y ait un autre moment pour combattre la peur. Fòk ou pa poze kesyon « eske w ka konbat mechan ak zam sa yo ? Remplacez la peur par la confiance en DIEU, la confiance en des leaders et au peuple selon 2 Chroniques 20 :17 qui nous indique que le peuple de Juda avait agi face au danger imminent et à la guerre. Pafwa, se aji, nou pa aji kifè delivrans la pa vini. Si vous êtes malades, vous priez mais vous devez aller également voir un médecin puis prendre des médicaments. Men si w rete ap priye san w pa ale kay doktè, ou ka pa janm geri e ou ka menm rive mouri.

En outre, en priant DIEU pour un emploi, il faut établir des contacts et chercher à déposer votre CV en attendant la délivrance. Il ne faut pas être passif en attendant la délivrance. Il faut agir……

2.     Deuxième comportement : en attendant la délivrance de DIEU, « adorez » selon 2 Chroniques 20 : 18 et 19. Il faut toujours louer le nom de DIEU, célébrez et chantez la gloire de DIEU.  Le verset 16 nous indiquent les habitants de Juda chantaient, adoraient et célébraient le nom de DIEU avec leurs petits-enfants, avec leurs femmes ou avec leurs familles. « Confiez-vous en L’Eternel et vous serez affermis ». En attendant la délivrance, vous devez lire la Bible régulièrement et méditez-la. Ne laissez pas aux problèmes de vous intimider ; ne laissez pas aux difficultés de vous décourager. Ce qui pourrait vous inciter à démissionner par rapport à vos responsabilités spirituelles. Parfois, il faut faire une violence sur vous-même pour lire la Bible, pour prier DIEU régulièrement et pour mener une vie exemplaire afin de plaire au Seigneur en attendant la délivrance. Adorons jusqu’à la délivrance de DIEU.

3.     Troisième comportement : en attendant la délivrance de DIEU, « collaborez » selon 2 Chroniques 20 : 20 et 21. C’est une mauvaise attitude quand il y a des gens qui disent que se Bon Dye sèlman mwen konnen ; mwen chita lakay mwen poum adore. Nous devons participer dans les activités de l’Eglise afin d’établir et de renforcer les liens de collaboration. Pour arriver à la délivrance, vous aurez besoin des leaders, des frères et sœurs ayant la maturité afin de trouver du soutien (prière, conseils, partage d’expériences, etc). C’est pourquoi, avant de prendre une décision, parlez aux autres frères et sœurs ou aux leaders, parlez aux membres de la famille et parlez aux gens expérimentés et vous aurez votre délivrance. Quand vous parlez aux autres surtout aux membres de la famille, c’est un exemple d’unité.  Parfois, la division peut empêcher la délivrance. Il faut réfléchir ensembles. Il pourrait y avoir de la divergence d’opinion ou de la différence. On pourrait prendre du temps pour s’accorder ensembles mais en discutant ensembles, il y aura des retombées positives pour la famille et la délivrance viendra. « Au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas ». On dit souvent que les haïtiens aiment tous les COLA sauf la collaboration. Sachez bien que pwoblèm tout kote, menm nan legliz. Prenons l’engagement de collaborer ensembles en attendant la délivrance divine.

Frères et sœurs dans le Seigneur, en attendant la délivrance de DIEU, nous devons agir, adorer L’Eternel et collaborer ensembles.

Collaborons et collaborons encore

Que DIEU vous bénisse !
— 

Talot Bertrand, Ing-Agr.

Spécialiste en Education Relative à l’Environnement

Secrétaire Général de la PROMODEV

Phones : (509) 2230-9998 (Bureau) / (509) 3733-5953 (Cellulaire)

Skype : bertrand.talot

Adresse: 82, Rue Lafleur Duchene, Port-au-Prince, Haiti

Website : www.promodev.ht

Blog: http://haitibriefings.net/  

1 COMMENT

  1. Merci, Docteur, Merci Pasteur! Vos paroles sont justes et intelligentes. Ou peut on vous contacter?

    Merci !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.