Un membre d`ASEC agressé par le délégué départemental du Nord

Cap-Haïtien, vendredi 12 janvier 2018 ((rezonodwes.com))–Junior Petigny, membre d`ASEC de Petite-Anse, dans la cité christophienne, accuse le délégué départemental du Nord, Antonio Jules de l`avoir agressé physiquement, jeudi en milieu de journée, à l`intérieur du local abritant le bureau du Directeur Départemental des Travaux Publics, Transports et Communications (TPTC), Allan Louis, au Cap-Haïtien.




Selon l`élu de Petite-Anse, Antonio Jules et lui s`étaient croisés au moment où il était allé rencontrer le directeur du TPTC. Brusquement, le délégué départemental lui a asséné un terrible coup de poing au dos tout en l`invectivant et en l`accusant d`être l`un de ceux qui ont traîné son nom dans la boue avec des allégations de détournement des fonds pour l`assainissement de la ville.

« Malgré mes protestations et devant mon refus de lui adresser la parole, le délégué a poursuivi ses actes d`agression en me bousculant en présence du directeur Louis. Puis, il a demandé aux policiers UDMO qui l`accompagnaient de me jeter dehors apres avoir confisqué mon badge », s`est plaint Petigny qui affirme avoir, il y a un mois, révélé à la presse que les CASEC, ASEC et Délégué de Ville n`ont pas reçu de chèques depuis sept mois et que le délégué départemental Antonio Jules n`a pas décaissé pour eux les fonds pour l`assainissement de leurs zones.




Junior Petigny exige la restitution de son badge et se demande ce qu`il serait advenu d`un simple citoyen, quand il pense à ce qu`il a enduré, en tant qu`élu du peuple, entre les mains du délégué départemental et de ses agents de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *