Travaux inachevés : En colère, les élèves du lycée Roseline Vaval demandent des comptes

par Delmondo Charlemagne

Vialet, Petit-Goâve, vendredi 25 mai 2018 ((rezonodwes.com))– La patience des élèves du lycée Roseline Vaval de vialet ( 1ère section de Petit-Goâve) est arrivée à sa limite.




Ils ont en effet, organisé un sit-in sur la route nationale numéro 2, hier jeudi 24 mai, pour demander des explications sur l’inachèvement des travaux de construction de ce lycée.

Par ce mouvement, ils exigent la réalisation complète des travaux de construction de ce lycée et dénoncent leurs mauvaises conditions d’apprentissage actuelles.

Visiblement en colère, les protestataires déclarent qu’ils n’accepteront plus, l’année prochaine, de recevoir le pain de l’instruction sous le toit de l’école nationale de Vialet . “ Nous nous révoltons contre cette misère” ont-ils crié au micro de radio Préférence FM.

Lors de la pose de la première pierre, il y a 4 ans de cela, en août 2014, Natalie Craan, responsable de la firme Cyrus chargée d’exécuter les travaux, a fait savoir que dans 14 mois au plus tard, ils remettraient un bâtiment standard, durable et moderne alors que rien n’est fait.




La construction de ce lycée devrait coûter à l’état haïtien 48 millions de gourdes et, sur le papier, ce nouveau Lycée devrait comprendre entre autres : 16 salles de classe, un réfectoire, un bloc administratif, un bloc sanitaire, une bibliothèque, une salle informatique, une salle spéciale pour les élèves à besoin spéciaux, un jardin botanique, un terrain de jeu et un parking.

Il est à noter que le lycée Roseline Vaval est logé depuis 1995 au local de l’École nationale de Vialet .

Delmondo Charlemagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.