Québec : les produits pétroliers sont trop chers, s’indigne le 1er ministre Legault

Le nouveau premier ministre du Québec, François Legault s’est dit «très choqué» des prix gonflés à la pompe

Québec, Québec, jeudi 6 décembre 2018 ((rezonodwes.com))– Les leaders des partis politiques québécois, en particulier, le nouveau premier ministre François Legault, ont exprimé leur désapprobation par rapport aux prix pratiqués dans les pompes à essence sur le territoire québécois.




Selon le Journal de Québec, en effet, les automobilistes paient depuis des années de 15 à 20 cents de trop par litre d’essence à la pompe, du fait que la Régie de l’énergie, pour fixer le prix sur lequel les essenceries se basent chaque jour, se réfère au coût du baril de pétrole de type Brent, alors que les principales raffineries du Québec s’approvisionnent principalement en pétrole provenant de l’Ouest canadien, depuis quelques années.

Or, il arrive que le coût est beaucoup moins élevé que le Brent provenant de l’Algérie et de la mer du Nord.

Le premier ministre s’est dit très choqué et a promis que le ministre de l’Énergie va s’assurer, avec la Régie de l’énergie, « qu’on modifie la méthode qui n’est pas acceptable ».




Gaétan Barrette, un des porte-parole du parti Libéral a exigé des ajustements au niveau des prix de l’essence.

«C’est scandaleux ce qu’on apprend aujourd’hui, du point de vue de la protection du consommateur, de la justice fiscale», a tempêté Véronique Hivon, du Parti Québécois tout en demandant au gouvernement de «faire toute la lumière sur ce dossier».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.