Pour réduire ses dettes, Digicel va vendre 450 tours et envisagerait de quitter le Panama

Samedi 23 juin 2018 ((rezonodwes.com))– Digicel, le groupe télécoms de l’industriel Denis O’Brien, prévoit de lever jusqu’à 500 millions de dollars (432 millions d’euros) de ventes d’actifs dans les neuf prochains mois afin de réduire son endettement, selon des sources du marché.




La société a annoncé aux analystes de la dette et aux investisseurs obligataires qu’elle prévoyait finaliser la vente et la cession-bail de 450 tours de communications sans fil dans les Caraïbes d’ici la fin du mois de septembre, et certaines sources laissent entendre que le groupe pourrait vendre ses actifs détenus au Panama, a rapporté le journal irlandais, Irish Times.

Le développement intervient après la vente de 215 tours de téléphonie mobile dans les Antilles françaises à la Phoenix Tower International, basée en Floride, en février 2018.

Le groupe, fondé en 2001 et qui couvre actuellement 32 marchés dans les régions des Caraïbes, d’Amérique centrale et d’Asie Pacifique, a déclaré aux détenteurs d’obligations que son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) a diminué de 2 pour cent.

L’an dernier, le groupe a décidé de supprimer plus de 1 500 emplois, soit 25% de son personnel, dans le but de relancer les bénéfices et de réduire le fardeau de sa dette.




Digicel prévoit de refinancer dans les 12-18 prochains mois quelque 2 milliards de dollars d’obligations qui viennent à échéance en Septembre 2020 alors que leur valeur est tombée de 100 à 77,5 cents.

« Un refinancement des obligations 2020 n’est pas réalisable de sitôt, étant donné les conditions actuelles du marché et les taux de négociation sur les obligations de la société », a déclaré un analyste américain qui couvre les obligations de Digicel.

Résultats de recherche d'images pour « digicel o'brien »

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.