Port-au-Prince : Le marché en fer détruit par le feu

Alors que le public essayait, en ce deuxième jour gras, de s`amuser au rythme d`un carnaval rendu terne par manque d`organisation, l`un des symboles de Port-au-Prince a disparu sous les flammes




Port-au-Prince, mardi 13 février 2018 ((rezonodwes.com))– Un incendie d`origine indéterminée a ravagé le marché en fer dans la nuit du 12 au 13 février 2018, sans causer de pertes en vies humaines, mais des dégâts matériels importants pour les petits commerçants qui n`ont pas pu sauver leurs marchandises des flammes.

L`intervention des sapeurs pompiers n`a pas pu circonscrire le feu qui a fait disparaître cette oeuvre d`art, assemblée entre 1889 et 1891 et reconstruite en 2011 par Digicel pour un montant de 18 millions de dollars, abritait sur son toit plus des panneaux solaires.

Notons que le marché en fer déclaré « patrimoine historique » par l’Institut de sauvegarde du patrimoine national, ,a été déjà victime d`un incendie en 2008, puis a été détruit le 12 janvier 2010 par le tremblement de terre.



6 pensées sur “Port-au-Prince : Le marché en fer détruit par le feu

  • 13 février 2018 à 9:45
    Permalink

    C’est de la politique, ce qui a fait ça le fait par demande. C’est de la politique, nous somme en guerre de politique et se sont les plus démunis qui en souffre toujours.

    Répondre
  • 13 février 2018 à 9:59
    Permalink

    Nan yon peyi kote tout bagay alanve epi se kanaval ki pryorite, koman ou tap fe di m pou pa gen dega. Kounya pou w jwenn kek anti- pouvwa an plas la ki boule l. Se sa m ka asime. Se yon ban koloken kap dirije yon peyi. Olye pou yo ta depanse lajan nan edike pèp la, ebyen yo pito gaspiye lajan nan banboch kanaval. Kisa kanaval fè- anyen ditou. Dife sa se nan paleman ak nan palè nasyon an poul t pase m seten li pa tap jwenn moun anndan yo. Yap toujou trete peyi tou latrin paske se sa nou ye e se sa’n merite. Tout sam ka di malere ki kap soufri pi rèd paske bann atoufè ki sou pouvwa pap fè anfe pou ranbouse ti komèsan sa yo ki pèdi machandiz yo nan ensandi sa. BonDye ki konn sa lap fè ak yo. Bann ensanse sa yo.

    Répondre
    • 13 février 2018 à 12:35
      Permalink

      Mwen Konprann fwistrasyon w depi w pat nan SALTE (1991-2011) ki rnennen peyi a nan Chimen sa a. Se ECHEK Salte Yo nap peye jodi a.

      Depi sou rey marassa Aristide-Preval ak asosye yo nan sekte yo rele demokratilk la mwen pa ale nan kanaval anko’. Men map fe w konnen, Kavanal gen yon efe terapetik. Defoulman bon anpil pou Pep la. Sikolog yo ka di w plis….

      Menmsi mwen pa moun ki te kontribye nan mete JOMO nan Pale Nasyonal, men Papa Dessalines te mouri pou li tou. Li byen pemet JOJJO LORQUET… RORO NELSON yo gen moun pa yo nan pouvwa tou. Se pa Rolnald « kadav » Camille….ak Amaral Duclona ki dwe manje selman.

      Yo ka toujou trete peyi a Twou Latrin vre wi, paske depi avan Salopri ki mennen Martelky ak JoMo opouvwa, peyi a pat janm pran bon direksyon. Nan logik menm tipaskout oswa menm tibagay la, pwezidan JoMo ak Klan l ap fe kou pa yo. A queue leu leu.

      Répondre
  • 13 février 2018 à 2:50
    Permalink

    Colon yo voyé brûlé l konsa machann yo à al acheté encore. Pou yo ka finn pi apovri nou. Nou bien konprann sa kap passé à.

    Répondre
  • 16 février 2018 à 6:36
    Permalink

    Se Sel BomDieu ki Pou di yon mo Pou Haiti cheri

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.