Pénurie de carburants: le gallon de la gazoline coûte entre 500 et 700 G en province

Situation de pénurie de carburants observée presque partout à travers le pays. Depuis le début de l’année 2019, faire le plein d’un véhicule à Port-au-Prince, devient un luxe tout comme manger à sa fin

Port-au-Prince, 10 janvier 2019 ((rezonodwes.com))–Le Secrétaire d’Etat à la Communication, Eddy Jackson Alexis, prompt à relayer des tweets de la DGI « exhortant les citoyens à produire leur déclaration définitive d’impôt sur le revenu« , n’a jusqu’à présent informé la population sur les dispositions adoptées pour surmonter cette calvaire de pénurie de carburants. Le PM Jean-Henry Céant clamait le 18 novembre qu’il dirige un « gouvernement responsable« .

De Cap-Haïtien à Jérémie, en passant par Jacmel et Les Cayes, la rareté de carburants sur le marché se fait sérieusement sentir. Le commerce de la vente de la gazoline, très volatile, dont l’exposition à ce produit pourrait entraîner de sérieuses répercussions sur la santé, est livré aux secteurs du marché informel. Les prix varient d’un endroit à l’autre.

A Jérémie, selon des correspondants de presse régionale, le gallon de la gazoline se vend entre 500 et 700 Gourdes. Les automobilistes des Cayes subissent les mêmes conséquences, du fait que les autorités de Port-au-Prince n’aient pas pu renouveler à temps le stock des produits pétroliers.

Aussi éloignée de la Capitale, aussi élevé que vaut le prix du gallon du diesel ou de la gazoline dans une zone qui devait également faire face au black-out 24/24.

Signalons que le projet d’électrification du pays 24/24 à être concrétisé dans 18 à 24 mois, selon l’annonce faite par le président Jovenel Moise à Miami, le 16 juin 2017, reste encore au stade de promesse. L’accord de $150.000.000, initialement prévu pour le démarrage du projet, n’a pas été effectivement signé à Taïwan par le ministre des Affaires Etrangères, Edmond Bocchit, le 21 décembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.