New York : Le baril de pétrole a atteint son niveau le plus bas depuis 2015

La dernière fois que le baril de pétrole s’achetait à $55.69, c’était en septembre 2015

New York, mardi 13 novembre 2018 ((rezonodwes.com))–Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture en raison d’inquiétudes sur un excès d’offre sur le marché mondial, prolongeant leur série noire. a rapporte mardi soir le site financier prixdubaril.com.




Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour le contrat de décembre a cédé 4,24 dollars, à 55,69 dollars, sa plus forte chute en une séance depuis septembre 2015.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a fini à 65,47 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 4,65 dollars par rapport à la clôture de lundi, sa sixième chute de suite. Le Brent évolue à son plus bas niveau depuis mars dernier.




En résumé, à New York, le Nymex a clôture à l’occasion des transactions du mardi à son plus bas niveau depuis novembre 2017 et cumule douze séances d’affilée de baisse, du jamais vu depuis la création du contrat à terme sur le WTI en 1983.

Une pensée sur “New York : Le baril de pétrole a atteint son niveau le plus bas depuis 2015

  • 15 novembre 2018 à 12:59
    Permalink

    Quand le président Macron justifie l’augmentation du prix du gazole par le coût du baril, je doute que ses sources d’information soient fiables. Traversez la rue et achetez un indicateur économique et vous aurez les réponses. En maintenant le tarif actuel et le prix du baril qui baisse, la taxe augmente, non ? Et sans gilets jaunes, sans casse et sans de nombreux employés inquiets de voir leur pouvoir d’achat amputé. Un peu de jugeote, non ? Et si le prix du baril augmente, il sera alors assez tôt de la reporter sur les usagers.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.