Martine Moïse victime de « préjudices sociaux et de couleur »!

par Kathleen Desravines

Vendredi 7 juillet 2017 ((rezonodwes.com))– Si l’ habit ne fait pas le moine, il permet toutefois de le reconnaître, dit-on! Et le « Moine « représente nos contradictions de classe, nos préjugés de couleur qu’ on exprime à travers cette vague de tourments, cette cavale sans précédent à l’ encontre d’ une femme, mais qu’on s’efforce de nier.




On n’est plus à mêmes de faire semblant que les tourments à l’encontre de Martine Moïse soient le fruit de « caquetages féminins « et de cette animosité proverbiale que nourrissent des femmes à l’encontre de leurs pairs, qu’ elles considèrent inexplicablement comme étant des « rivales » qu’ il faut abattre

Cela va bien’au-delà, puisque hommes et femmes se livrent à corps perdus dans la bataille avec pour cible la Prémière dame Martine Joseph Moise. C’ est à qui livrera le mot le plus blessant à l’ encontre de la première dame sans nous rendre compte, que les mots traduisent à la fois barrières et fenêtres qui livrent nos motivations et permettent de nous contempler.

La campagne vile exercée contre Martine Moïse va bien au delà de ce trait féminin ou d`un quelconque sens de l’habillement, voire de cette prétendue inélégance qu’ on lui reproche. Nos insultes cachent les arbres de la forêt.

Martine Moïse fait face à des préjudices sociaux et de couleur implantés et si bien ancrés dans la Société haïtienne qu’ on se refuse même à le considérer et que l’ on tente de se convaincre qu’ il s’ agisse de « rad, rad »!




Si la Première dame et son mari de Président donnent à plus d’ un l’envie de les tourner en ridicule; s’ ils pèchent excessivement dans leurs tendances à vouloir faire passer l’ ignorance pour de la fierté, et affichent une certaine arrogance dans leur comportement consistant à dénier le savoir-faire , la compétence et la connaissance dans le choix des membres de leur entourage ; il faut être cependant honnêtes pour reconnaître que les habits de « Madame » ne nous servent que de prétextes pour laisser libre cour à nos malaises,et que Martine Moïse, fait les frais de nos préjugés et bien sûr de nos règlements de compte politiques.

Nous acceptons déjà mal d’ être perdants, et à l’ être à coups de manipulations et de magouilles, cela nous déchaîne et nous entendons lui faire payer le prix! Il faut faire l’ effort de se détacher émotionnellement et tenter une approche analytique de notre comportement pour se rendre compte, qu’en fait, les accoutrements de la Première dame, qui lui valent ces tourments ne sont pas l`objet de critiques uniquement d’ordre « esthétique ».

Ces tourments ne sont que l’ expression de nos contradictions, ces démons qui donnent cette nature archaïque à notre société.  Hommes et femmes de toutes classes sociales confondues se livrent à ce  » bullying ». Mais ne vous trompez pas, ils expriment des préoccupations propres à chaque classe sociale

Les « lachamimis » : ces femmes à peau claire de la bourgeoisie ont toujours été au centre des pouvoirs politiques, estimant encore et toujours que la fonction de Première dame leur reviennent de droit.  Droit divin ou de cuissage ? Peu importe. Elles s’ acharnent, se mêlent de la campagne vindicative contre Martine Moïse.




La raison :  Bien que cette dernière et son mari sont les pions dans le jeu de leur classe consistant à contrôler politiquement l’ appareil étatique pour se livrer à leurs petites combines et s’ assurer que business soit  » business as usual ».  Martine et Jovenel Moïse ont beau être leurs pantins, ces élites entendent rester la référence de ces  valeurs sophistiquées auxquelles elles s’ identifient pour mieux snober les masses incultes.

 » Tout jwèt se jwèt ! kochèt pa ladan l !

Aux classes moyennes, elles ont injecté cette vision de Première dame oisive, frivole consistant à se pavaner en haute couture et faire bonne impression. Il est assez intéressant de constater que les tourmenteurs et tourmenteuses de la Première dame sont issus en grande majorité des couches populaires. lesquelles auraient du s’identifier à elle.

Erreur! Elles ont ingurgité l’image de la Première dame mulâtresse élégamment vêtue et rejette celle projetée par  » la paysanne ».  Elles ont assez bataillé pour effacer cette image du miroir que Martine Moïse s`attache à leur renvoyer à tout prix .

Kathleen Desravines

29 pensées sur “Martine Moïse victime de « préjudices sociaux et de couleur »!

  • 7 juillet 2017 à 3:52
    Permalink

    Mwen byen kontan wè yon moun leve pou pran defans Martine Moïs, kôm premyèdam dam Repiblik la. Men, malerezman, mwen twouve agiman wou vanse yo plis yon echapatwa demagojik, pou de rezon. Yonn : Paske, kôm premyedam, Martine vini yon modèl anpil fanm ta vle imite, sanble, sitou so keksyon abiyman. Dezymman, afè prejije oswa diskriminasyon koulè a pa kenbe pou plizyè rezon. Madan Privers pate genyen po klè, e mwen ta kapab site plizyè lôt premyedam ki pa te genyen po klè. Men dezyèmman, se paske pandan dis dènye ane pase yo, madan Obama (ki se yon fanm nwa tou) te yon fenomèn nan modèl abiyman ki te efliyanse lemonn antye. E, menm gason yo tou te tonbe nan chamantiz fanm sa a pwojte. Konsa, tout moun, tout ayisyen, kèlkilanswa sèks yo swete wè madam Martine ta pwojte yon imaj konsa. Men vwala, olye li chanje modis, istilis, li kontinye ape abiyeak yon etènèl vès ki pa sèvi pou amelyore aparans li.
    Yon faktè ki merite pou pran an konsiderasyon, se fôm ak gwosè premyedam nan. Enflyans fanm mens, fanm seksi a antre nan konsiderasyon an, paske se imaj sa a televizyon, reklam, mizik, elatriye pwojte kôm modèl. Ki fè, pou gwosè li, abiyman vès la pa ede li. Men rann li pi won epi mete annavan gwosè tete li.Vle wou pa vle, genyen pozisyon yon moun okipe (politik, biznis, atistik, menm pou chache travay, elatriye) sitou nan ka yon fi, yon pemyedam, ki ekzijan.
    Menm pesyon sa a tou li aplike pou prezidan an tou ki pa konnen abiye. Kravat li toujou kwochi, vès sou li toujou genyen tandans pwojte, voye pa dèyè. Sa ki pa genyen rapô ak prejije koulè, men ak modèl sosyete a enpoze nou gras milye konsomasyon yo ak modèl bèlte Losidan ban nou kôm modèl.

    Répondre
    • 7 juillet 2017 à 6:56
      Permalink

      You fin pale ayisyen parèy mwen ki wè bagay yo yon lòt fason. A un certain niveau atteint dans la Société à laquelle on évolue, les règles de la bienséance et du savoir- faire sont à observer et pratiquer à la lettre.
      Les tenues se différencient suivant l’occasion.
      Est-ce qu’on peut mettre une tenue de plage pour aller à une fête? Non. Est- ce qu’on peut aussi s’habiller en tailleur pour se rendre à la plage ou au marché?
      Au moins la première dame devrait avoir un solide crops protocole complet pour la transformer et se comporter en une vraie première dame.

      Répondre
    • 7 juillet 2017 à 7:10
      Permalink

      Mwen aplodi a 2 men entevensyon Manno Ejèn fè a. Premyè dam Moise, se pi bel premye dam ke payi a pate janm genyen. Se pa kestyon koulè ki fè li jwen tout kritik sa yo. Se aparens fizik li ki bay moun yo pwoblèm. Madan prezidan an gen kelke kilo antro e se nan tay li ak lestomak li yo chita. Kikoz kelkeswa vètman li mete yo pap janm ka fèl byen parèt. Èta Paskal Trouyo pat bèl fanm, men l te mens. Li te ka mete nempot kirad e li tap toujou parèt mye ke madam Moise. Map profite di ke peyi a gen trop pwoblèm pou prezidan an chèche rezoud, aparans madanm li pata supoze youn ladan yo…

      Répondre
    • 7 juillet 2017 à 9:21
      Permalink

      Mon fre mw li ak atasyon komantè ou , men gen yon sel bagay mw anviw knnen , ke solisyon ayiti a pa nn fom abiman premye dam, ni kravat krochi prezidan a. M tap plis anvi we ou mnm kap cheche problèm ayiti gen , yon problem lew propoze yon solisyon kap gen yon enpak pozitif pou nation , en terme de developman. Sispan gaspiye tann nn rad Ak fason premye dam nan knpe ann cheche wout devlopman pito

      Répondre
      • 10 juillet 2017 à 6:03
        Permalink

        Devlopman se tout janw viv, se konpotmanw, se reyaksyonw fas ak sa lavi mete devanw. Di ke solisyon ayiti pa nan sayo tou se bay tet nou manti. Pouw devlope fok mantalitew gentan devlope. Siw se moun ki pase tout viw ap bese tet oupaka fe devlopman. Fow gen karakte pouw fe devlopman e karaktew paret nan janw konpotew nan sosyete.

        Répondre
    • 7 juillet 2017 à 9:38
      Permalink

      Bel repons agiman kel sibi prejije a pa kenbe. Paskem pa we nan okenn komante yo pale de koule pol ak kotel soti. Madanm Preval nan premye manual la pat gen Po klè menl te toujou abiye byen.
      Olye yo mande madanm nan chanje stistlis ki paka abiye selon from kol yo mpito ap pibliye article demagojik.

      Répondre
      • 8 juillet 2017 à 12:39
        Permalink

        Ou gen rezon, kelke swa fom li genyen yon styl abiman kap kache inpefeksyon fom li, e rad sa yo ap fe li byen, yap byen chita sou li .An ale de lavan nan zafe ki impotan pou nou we si Haiti ta vanse

        Répondre
    • 7 juillet 2017 à 10:15
      Permalink

      Monchè mesi anpil Pou repons ou an paskel evitem Kem pedi yo reponn atik la paragraf pa paragraf. Mwen selman Santi Nan atik SA souf yon moun Kap defann Sak paka defann, yon avoka djab, yon foli flatè.
      Ekzanp Madanm Privè a se yon repons kont tout moun ki pran poz yap defann moun nwa san agiman men AK pawol demagojik.
      Tout sa Kidi Nan atik ekziste Sou yon fom ou Sou yon lot Nan peyi a vre mn malerezman yo PA aplike Nan ka madanm lan. Se Pou nou dako ke madanm lan abiye tankou se yon moun se matlot li Kap abiyel poufe moun griyen dan Sou li.

      Antouka Bonn chans Pou moun ki ekri atik la. Mwen wew konn Fe fraz ou konn Fe paragraf si seeyou job ou bezwen pa desann ba paskew vo plis ke sa!

      Répondre
    • 7 juillet 2017 à 10:49
      Permalink

      Nenpòt ki rad madanm nan te mete yo tap toujou kritike l paske se youn ti fanm nwa li ye. Se pa li menm ki pou te nan plas la. Si se te youn grimèl menm si li te mete pijama yo tap di li chèlbè. Bravo otè atik sa.

      Répondre
      • 10 juillet 2017 à 6:04
        Permalink

        j’ai lu vos commentaires a force de chercher des raisons nou alle minm trop loin kounye a se on kesyon de koule mwen minm mwen pa on bel bel fanm min mwen esaye fe de fason pou marim fier de mwen k’intellektielman et lem abye , moi je pense qu’avant tout être première dame c’est représenter toutes les femmes noirs ou po kle just madame Martine ta dwe pa honte de korps li ni de pois ke li guin en plus otre chose la critique permet d’ameliorer dans la position ou elle est on vit pas pour soi sincèrement je n’aime pas cette coutume de veste partout cela donne tendance a jaser sur elle et je crois que la première dame ne devrait pas s’entêter a faire la sourde et les aveugles la femme ronde a des atouts que les sexy n’en ont pas moi je voudrais être grosse malerezman mwen pa janm ka gro malgré j’ai une fille , il y a de jolies choses qui ne coûtent pas cher des petites boutique ou elle peuvent trouver des choses qui lui va bien , dayeur siw pa guin chans ak rad tout fet guin tailleur couturiere kap baw bagy sou mesure il est temps que madame Moise prenne en main les choses elle est très jolie avec son sourire mais elle peut être plus jolie si elle ajoute a son sourire une touche feminine

        .

        Répondre
      • 12 juillet 2017 à 11:41
        Permalink

        Madan Martelly pat bon tou. Men Magalie Racine te metel bien kanpe. Se pa on kesion de kouleu. Moun yo ap di ke se sak nan tet li. Men pa bay tet nou manti. Aparence konte anpil nan monde sa. Michel Obama se on diab devan Martine. Epoutan menm blan ap tonbe pou fi sa. Li intelijan et li konn abiye. Forme li pa anyen. Stilis ap ranje sa. Haitien sousou. Juste pou on position. Yo pito di martine li bon janl ye a. Men si nou se zanmil vre. Nou supose gen courage dil ke jan lap abiye yo PA BON!

        Répondre
    • 8 juillet 2017 à 5:47
      Permalink

      M felisitew pou lojik tex ou a ..c verite..tt reklam fe nou apresye moun mens yo plis…
      C poun kontinye ekzije chanjman nan abiman koup prezidansyel la…c imaj nou yo ye…
      Mesi.

      Répondre
  • 7 juillet 2017 à 6:26
    Permalink

    Nou poko santi nou raz toujou ak bagay sa a. Koul chanje stilis epi achte rad ki vo gwo kòb msur ke nap jwenn yon kritik poun fè toujou.

    Répondre
  • 7 juillet 2017 à 7:44
    Permalink

    tout moun ap chache pozisyone yo ,pou yo ka jwen tikal lan gato kap pataje a…se pa kesyon de rad ,ni prejije koulè ke Martine Moise viktim… se kesyon kredibilite ki mennen li kote li ye la .se vre se menm moun ki ta dwe pran defans Martine yo kap kritike li .rezon an sinp.se vôlè yo vôlè pos premye dam lan bali ,atravè eleksyon magouye,trike ,vol ,konplo ki fè yap kritike li .se wè kesyon sa ki konplex avek dezinvolti kesyon prejije koulè.se yon kesyon politik kritik moun yo ye de  »premye Dam lan  »

    Répondre
    • 8 juillet 2017 à 12:03
      Permalink

      Se agiman J. Beker a ki pi solid, non pa paske se menm bagay sa m te ekri tou preske, anba atik la sou yon forum, men se paske se sa li ye. Mr Ejèn ranfòse agiman an. Madanm lan ap peye pou 2 peche : 1- vòl san remò eleksyon an. 2- jan koup sa prostitiye tèt yo san retni ak san vègòy pou pouvwa, yo aksepte ofri tèt yo kòm machpye pou oligak yo. 2 bagay sa yo fè menm si yo ta bo/bèl tankou Adonis ak Venus, menm si yo ta pi byen abiye pase tout moun nan mond lan yo tap toujou pwojte yon aura malsen ki tap fè yo parèt lèd ak mal fagote nan je TOUT klas san sosyete a. Yo tou 2 parèt goch paske yo konnen yo konnen, okenn moun pa rèspèkte yo malgre pozisyon ak lajan ke yo genyen

      Répondre
  • 7 juillet 2017 à 9:28
    Permalink

    mesi manno pou bel aproch ou fe sou koze koule ya,m ta pral mande kathelyne,eske se premye fanm ki gen po nwe ki vin premye dam repiblik la?

    Répondre
  • 8 juillet 2017 à 12:12
    Permalink

    Jan de moun tankou koup prezidansyèl sa toujou tounen rize detous.. Yo pwojte sa yo ye.. 2 moun ki pap rekile devan anyen pou sèvi moun ke yo pran pou dye ak senyè yo. Yo soufri de yon maladi engerisab, maladi pou yo ta menm jan ak idòl yo. Sa lakòz mas la ap pase yo nan tenten, klas mwayèn lan genyen degoutans, epi rich yo ki pa pran yo pou moun ap imilye yo.

    Répondre
  • 8 juillet 2017 à 1:43
    Permalink

    Je suis haitienne, j’avais du mal a regarder la premiere dame qui devrait etre la lumiere de tout un pays soit en habit, en parole ou en action.
    J’aimerais bien offrir mon aide meme d’utiliser mon sa voir faire pour Porter Secours a la madame parceque je Fais mes etudes de la mode et de stylist a Miami University of Art and Design, et maintenant je travaille pour une Compagnie de grand nom dans le monde de la mode et d’habiment. Malhereusement je ne sais pas comment retrouver madame je ne vis pas en Haiti moi. Je serai gre de l’aider meme par correspondence.

    Répondre
    • 10 juillet 2017 à 1:34
      Permalink

      MARIE L AN KISA OU KA AIDER PREMIERE VRAIE FEMME NOIRE DE MA NATION ..VOYONS…… MIAMI OU AMERICAINS C EST NORME POU ROU …. BAM PREND YOU CHAISE POU MRIN CHITA …. TAINOS YO AK INDIENNE YO ET AFRICAINE YO ET EN EGYPTE TE TOUJOUS EN AVANT SOUS CILA OU KREW YO CE BON DIEU STYL…. POU ROU …..ROUGE A LEVRES JUPE JUPETTE CORSAIS TOUTTES LES STYLES ONT ETE CALQUER SUR L EGYPTE L ETIOPIE L AFRIQUE ECT ALORS BEL KOU BELLE UO PKA PARET DEVANT UNE NEGRESSE SEVE FONDAMENTALE DE LA BEAUTEE SOUS TOUTES SES FORMES SENSUELLES SEXUELLES EPHEMERONIQUE DENTURE LANGUE ET … FORCE DE FRAPPE RESISTANCE BRAS SOLIDE DE SON MARI ETC C EST PAS MELANGE AFFRANCHIS REFUSEES PAR SON GENITREURS CE SONT DES VRAIES BEAUTEES NOIRES NOIRES COMME LES FILLES DE L OMBRE UN DIAMANT NECESSAIRE A TOUT HOMME HOMME QUI SAVENT HONORER SES ORIGINES ALORS TI MA FILLE AL PREND SOLEIL OK…VIVE LA FEMME NOIRE LA PREMIERE DAME N A DE LECON A RECEVOIR DE PERSONNE PERSONNE GENERALMEMT LEUR RACINES SONT PROFONDES ET EXQUISES LES FEMMES NOIRES….CONTINUEZ FUMIN BOIS JALOUSIE NOU PAKA PARET LA ALA OU PAKA PARET LA IMBECIL HAITIEN SANS NEZ LA FUGU A YO QUI VAN DIGNITE YO AK FAM KAP SAUVEZ OU PATATE AVEC LA VALLEE DU DELALA AVEC NEG SANS DIGNITE ORIGINELDES FIBRES AFRICAINES PASSA PARET LA ALA OU PASSA PARET LA AUTOFONIC FAM NOI C EST DIAMANT…PASSA PARET LA ALA OU PASSA PARET LA…MARTINE PIERRE LOUIS MOISE EST LA PREMIERE CLEOPATRE REINCARNEE DE SES ORIGINES AFRICAINE UNE CLEOPATRA DES TEMPS MODERNES UNE EXTRAORDINAIRE AMBASSADRICE DE LA BEAUTEE NATURELLE ET CULTURELLE DU TERROIR HASITIEN ET UNE ETOILE MONTANTE DE SES ORIGINES AFRICAINES ET LE PORTE ETANDARD DE LA FIERTE DE LA NEGRITUDE SEMPITERNELLEMENT JALOUSEE EN FONTIONS DE LEURS ATTRIBUTS DES PLUS BELLES FEMMES DU MONDE AYBOBO FAM VANYANT NOUS T ADORONS PREMIERE DAME VOUS ETES LA SEVE COULANT DES VEINES DE TOUTES LES VRAIES DE VRAIES HAITIENNES AUTHENTIQUE….OU LES CHERCHENT ON NE LES TROUVENT POINT LES PERSONNES QUI POURRAIENT TE MONTREZ DU STYL ,,ALLEZ VOIR QUI PANTALETTE QUI SOU YO WA SUSPRAN…VIV FAM NOIRE…CE VERITE YA…PANTALETTE CIREEAL CHERCHEZ STYL PAS OU AVANT QUE BOU TA KA MONTREZ MADAM PRESIDAN STYL OK RAVETTE FAUX PRETENTION..AMWEEEEEEEEEEEY QUI ROU SOW QUI ROU……

      Répondre
  • 8 juillet 2017 à 2:37
    Permalink

    Le problème de Martine J. Moïse c’est qu’elle occupe une position de prestige; comme on le sait déjà qu’être une première dame n’est pas un poste, mais un privilège. Ainsi va t-on assister au drame des exigences du protocole qui va la bousiller, on ne la pardonnera pas d’aucune négligence vestimentaire, elle doit se préparer à être une source d’inspiration à tous les niveaux. Je déteste les courtisants courbants, au lieu de faire des recommendations positives au service qui à la responsabilité de prendre soin de la présentation en public de la première dame à partir du sondage des citoyens, citoyennes du pays tout aussi bien de ceux-là qui sont en dehors du térritoire national. Le rédacteur flatteur de mauvaise foi a choisi de traiter le sujet d’une manière péjorative en faisant recours à la rivalité des classes, pour exprimer sa position protectrice, voulant faire passer Martine pour une victime innocente des remontrances, hors elle est au courant du problème dont on parle prèsque tous les jours, tout simplement elle ne s’en souci pas de ce que pense les gens si l’on se réfère du recent interview qu’elle vient d’accorder. Donc à cet effet la réaction des observateurs est légitime, ce ne sont pas des préjudices, ni des préjugés à l’égard de Martine avec ses tenues à la fois agaçantes, et choquantes. Je crois que l’éditorialiste a tort de présenter sa défense de cette manière, vous devez l’admettre aussi à savoir que, quelque chose dois être fait à ce sujet, ce phénomène risible va un peu trop loin. Que fait-on du code d’honneur?

    Répondre
  • 8 juillet 2017 à 3:05
    Permalink

    Pourquoi les gens sont si cons.
    Martine vous êtes magnifique, ne changez rien du tout svp. Que ceux et celles qui vous dénigre par rapport à votre couleur de peaux aillent se faire voir. Ces gens non rien dans la tête, ils sont si bêtes et décevants.
    Ces gens vous êtes une honte pour l’humanité.

    Répondre
    • 8 juillet 2017 à 2:33
      Permalink

      Combien de « peaux » ont madame?

      Répondre
  • 8 juillet 2017 à 1:29
    Permalink

    Bon, quel que soient son origine, sa couleur, Martine ne mérite pas d’être première dame car son mari est un président indigne placé par un petit voyou au pouvoir, une crapule obscène. En dehors de cela Marine ne m’intéresse en rien, c’est la femme de Jovnel, c’est à Jovnel de savoir si elle est belle ou hideuse! Dans d’autres circonstances, si son mari était légitime, je dirais merde à ceux qui l’insultent.

    Répondre
  • 9 juillet 2017 à 12:05
    Permalink

    Martine c yon fanm ki pa pran conseil, d’ailleurs c li ki di sa. Alors permet mw preche dans le desert. Nan plas Mme nan , mw tap just ale wè yon chirurgien plastik , mw refè kóm, kounye a monde la chanje et li bouge a la seconde . Lót gwo Pblm C ke moun kap jere garde robe li a , si li genyen, mechan anpil. Mw Pa imagine , pou yon 1è dam Ki Gen yon si gran budget nan min li Pa kpab HT rad pou li mete sou li, C tjrs Minm rad Yo, Minm Ti sandal Yo. Martine , mete devoir w au propre !!!

    Répondre
  • 11 juillet 2017 à 8:17
    Permalink

    The cameraperson could definitely do a better job. If our great photographer from Port de Paix Charles Antoine FERRIER was still alive he would render a much better photo for public appreciation. We can see in the sample shown above a poor rendering of the ART WORK because of wrong angle of the camera and poor lightening. My friend Len Depas artist-photographer who lives in Washington DC may have a better opinion. Photography is an art.

    Répondre
  • 14 juillet 2017 à 6:33
    Permalink

    Mon problème est que tout est mauvais ou médiocre chez nous, je ne comprends pas pourquoi on voudrait que Madame soit parfaite. Nous nous haïssons tellement entre nous!!! Elle est une Haïtienne purement et simplement, pas super belle suivant les canons européens, mais elle n’est pas laide non plus. J’espère seulement qu’elle continuera son petit bonhomme de chemin, donner du support à son mari pour qu’il puisse régler quelque chose pour ce pays exsangu, sans s’occuper des « qu’en dira-t-on « . Si on avait MR Moïse Jean Charles comme Président, lui aurait-on demandé de se couper la « langue surette »?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *