Manifestations et pillages : Les Cayes sous haute tension!

Mercredi 20 novembre 2018 ((rezonodwes.com))– Huit ans après l’épisode de l’élection de Martelly, la ville des Cayes a replongé dans une spirale de violence, suite au lancement des manifestations du 18 novembre pour réclamer un procès sur l’utilisation des fonds de Petro Caribe et la démission du président Jovenel Moïse.




A coté des militants Tèt Kale protestant violemment contre une distribution non équitable de fortes sommes d’argent envoyées par le pouvoir en place, des manifestants se sont heurtés aux forces de l’ordre et ont tenté d’incendier les locaux de l’Ed’H (Électricité d’Haïti).

Plusieurs jeunes ont été blessés par balles tandis que certains autres ont été arrêtés par les agents de la PNH.

La ville a été aussi le théâtre de scènes de pillage suite à un accrochage entre les protestataires et des partisans Tet Kale circulant à bord d’un véhicule de location.




En outre, des barricades de pneus enflammés ont été placées dans certains points alors que les accès à la ville ont été bloqués par les manifestants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.