L’œuvre de Jean Dominique préservée par une université américaine

jeando

Source LLM / radio Métropole Haïti

15 ans après l’assassinat du célèbre journaliste haïtien (le 3 avril 200)  Jean Léopold Dominique, l’Université américaine, Duke University en North Carolina, réalise un programme d’archivage des productions de radio Haïti Inter.

Michèle Montas, la veuve de Jean Dominique, indique que le partenariat, qui a été lancé il y a un an, permet de préserver et valoriser les archives sonores de radio Haïti Inter. Les documents permettront aux jeunes de prendre connaissance de l’œuvre de Jean Dominique. Les éditoriaux et les interviews réalisés par Jean Dominique depuis la période de Duvalier jusqu’à son assassinat en avril 2000 sont disponibles, a dit Mme Montas.

Interrogée sur la signification du 15 eme anniversaire de l’assassinat de son mari, Mme Montas a soutenu que la famille n’entend nullement baisser les bras dans les efforts pour que justice soit rendue. Elle espère que la justice haïtienne pourra un jour identifier et punir les auteurs intellectuels et matériels de ce crime odieux.

Le dossier de Jean Dominique est un symbole, dit elle rappelant que le directeur de radio Haïti a beaucoup lutté pour la liberté d’expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *