Lettre ouverte à la Jeunesse Haïtienne de Actions-Jeune Haïti

Port-au-Prince, dimanche 12 août 2018 ((rezonodwes.com))–Jeune d’Haïti, compatriote du terroir et de l’extérieur. A l’occasion de la Commémoration de la Journée Mondiale de la Jeunesse, célébrée chaque année à travers le monde, le 12 août. Cette année, ce 12 août 2018, ACTIONS-JEUNE HAITI  voudrait de façon solennelle interpeller votre engagement afin de sortir le pays dans la crise socio-politico-économique qu’il vit trop longtemps déjà.




Vous êtes beaucoup plus nombreux que jamais, non dans un sens négatif, mais plutôt positif. Puisque, malgré le plan mise en place par un certain secteur du pays pour vous dévier, déjouer, intoxiquer par des choses venant d’ailleurs contraire à votre culture. Vous payez de grosse somme d’argent pour jouer comme acteur, chanteur, ou spectateur dans des boites de nuit, des places publiques de musiques non coordonnées à notre mode de vie de peuple. Créant des programmes de toutes sortes et de tous genres dénommés: ATÈ PLAT, TI SOURIT, BÒDÈGÈT etc

Cependant, aucun vrai programme socio-éducatif n’est donc prêt à financer soit par un quelconque secteur privé ou de l’Etat d’Haïti. Aucun projet sur le rétablissement du civisme en Haïti ne pourra trouver de financement. Aucun plan pour mettre l’UEH dans un bon état, aucun plan pour faire des Campus au nom de l’UEH à travers le pays. Cependant, de grand discours, de grosse somme d’argent pour des petits projets bidon sous base d’apaisement social. Pourquoi pas de Bibliothèque au bénéfice de jeunes écoliers et étudiants de toutes les sections communales du pays.

Posez-vous déjà la question, pourquoi? Eh bien, c’est le moment. Oui, il est temps aujourd’hui de poser les questions les plus fondamentales pour votre avenir. Et ne pas vous laissez entrainer dans de mauvaise choses qui peuvent hypothéquer votre avenir et l’avenir du futur de votre pays.
Car lòt Ayiti a posib. Oui avec des jeunes comme vous qui ont fait des sacrifices pendant des jours et de nuit pour étudier.  A la recherche d’un diplôme, d’une licence, d’un master et même d’un doctorat. Et aujourd’hui il y’en a plein parmi vous qui ont ces choses là. Vous êtes valable, qualifié. NOU PI PLIS, NOU PI FÒ E NOU KAPAB!




Alors cessez d’être esclave, l’heure est venue de prendre le destin d’Haïti. Changeons les choses. Vous êtes aujourd’hui, habilité a prendre des initiatives au profit de votre communauté, choisir de ne pas voter pour les autres, voter une promesse, voter pour mille gourdes. Mais voter pour vous-même, c’est-à-dire. Jèn vote jèn. Nous pouvons le faire.

Pendant des décennies, nous avons essaye tant d’homme, sous la base d’homme d’expérience soit politique ou social. Aucun résultat satisfaisant.  Aujourd’hui, l’heure est venue pour vous jeune de décider sur votre sort. Ne faites pas d’hypocrisie!

Sortez de votre zone de confort, engagez vous et créer une nouvelle République d’Haïti. Axée sur la moralité, le respect, la justice pour tous, le travail etc.
Ce pour le respect des efforts de nos ancêtres, non pour ceux ou celles qui pillent aujourd’hui les caisses de l’Etat, sans tenir compte de l’avenir, mais particulièrement de l’avenir de la Jeunesse. Sachez que, l’espoir du développement de chaque pays qui se développe, passe toujours par la Jeunesse, l’école et l’université. Pas aux démagogies.




Jeune d’Haïti, prenez note et engagez vous comme a fait nos ancêtres pour l’Indépendance de ce pays. Si nous ancêtres ont pu réussir a faire l’Indépendance avec les armes. Nous cette jeune génération, nous devons reconstruire Haïti avec une vision, un plan avec des jeunes éduqués.
Que Dieu bénisse la Jeunesse et Haïti toute entière!

Lucson Lacroix
Président

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.