La mairie de Port-de-Paix s`occupe enfin des sections communales

Depuis quelque temps, le directeur général de la mairie de Port-de-Paix, Verna FORESTAL a décrété la permanence en visitant les sections composant la commune. Ces visites s’inscrivent dans un processus visant à améliorer les conditions de vie de ces personnes marginalisées se trouvant dans les milieux ruraux.

Monsieur Forestal qui répondait aux question du journaliste Francisque Jean-Charles ce mercredi 4 avril à l’émission Désiderata sur radio Planète fm, une station locale, a déclaré que le seul moyen de développer la commune qu’il administre est de fixer le projecteur sur les sections communale et les quartiers défavorisés : « Ces personnes ne trouvant aucune structure dans les zones reculées, migrent vers la ville, sous prétexte de trouver une vie meilleure, mais se retrouvent le plus souvent dans une situation encore plus compliquée », déplore l’ancien directeur de communication de la mairie.




«Ils ont voté comme tout le monde mais après on les oublie. Moi, je veux épouser leur cause. Les gens m’ont dit que c’est pour la première fois que des autorités municipales en place les rend visite. Ils savent que la mairie existe uniquement quand il y a des élections», a fait savoir Verna Forestal.

Dans le cadre de ces tournées, il entend préparer un document qui présentera des données importantes sur les sections communales en quatre (4) points : Force, Faiblesse, Opportunité et Menace. Ce document sera à la portée de tous, en particulier les sénateurs, députés, maires, organisations non gouvernementales et le gouvernement central, affirme M. Forestal.




Il indique que dans 10 mois l’administration à laquelle il appartient n aurait pas pu transformer la commune en terre promise, mais « le peu que l’on a pu faire pour donner une autre image de la commune, a été réalisé avec force et courage.

Le DG soutient que la mairie ne reçoit aucune aide de l’Etat central pour mettre en branle les travaux de nettoyage entamés dans plusieurs zones de la communes. Ces travaux ont été effectués à partir des recettes internes de l’administration et du courage des maires Elmona Vincent et de Yverose Pierre-Vincent, dit-il.




Les résultats obtenus l`ont été grâce à l’aide des nouveaux principes concernant la collecte des taxe qui sont payables uniquement à la BNC au nom de la mairie de Port-de-Paix, En cas d’urgence le contribuable peut le faire au service de la comptabilité en réclamant un reçu de paiement ayant l’entête de la mairie.

A faire remarquer que des actions menées par la mairie comme le nettoyage du champ d’aviation, de la rue Capois, de l’entrée ouest de la ville etc… ont été applaudies par la population, mais considérant l’État lamentable de la ville, beaucoup de choses restent à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.