La BID lance un concours et invite les artistes haitiens

Appel d´offre public pour les artistes de toutes les Amériques afin de soumettre des œuvres d’art qui reflètent le rôle de l’art dans le développement. Les propositions gagnantes seront regroupées pour créer « Trottoir des Amériques », une installation artistique de plus de 150 œuvres d’art qui mettent en valeur l’immense créativité artistique de l’hémisphère ainsi que la relation entre l’art et le développement




Mercredi 6 décembre 2017 ((rezonodwes.com))– La Banque interaméricaine de développement (BID) organise début 2018 une exposition itinérante et internationale intitulée « Trottoir des Amériques ». Cet appel d’offres invite les artistes émergents et à mi- carrière de tous les pays membres de la BID dans les Amériques à soumettre des propositions artistiques qui reflètent l’un des défis de développement suivant concernant la région : la diversité et l’inclusion, l’innovation, la croissance économique et la mondialisation, l’égalité des sexes, la résilience environnementale et la justice.

Les artistes auront à offrir de nouveaux points de vue sur les défis de développement de la région tout en montrant l’immense créativité artistique de l’Amérique latine et des Caraïbes.

L’appel d’offres, qui ira du 6 novembre 2017 jusqu’au 7 janvier 2018, est ouvert aux artistes d’Argentine, des Bahamas, de la Barbade, du Belize, de la Bolivie, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, de la République Dominicaine, d’Équateur, du Salvador, du Guatemala, du Guyana, d’Haïti, du Honduras, de la Jamaïque, du Mexique, du Nicaragua, de Panama, de Paraguay, du Pérou, de Suriname, de Trinité-et-Tobago, d’Uruguay, du Venezuela et des États-Unis.

Pour participer, les artistes doivent lire les termes et conditions du concours, s’inscrire, envoyer l’œuvre d’art et sa justification à travers ce lien.




Les propositions gagnantes feront partie d’une installation publique intitulée Trottoir des Amériques, qui mettra en valeur plus de 150 œuvres d’art de tout l’hémisphère.

L’installation cherche à ce que le public pense la région comme dynamique et unie, qui parie sur le vrai changement et réfléchit au rôle de l’art et la créativité dans le développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *