Haiti/Rép. Dom. : Mécontentement des dominicains, leurs produits interdits au « marché bi-national »

Interdiction de vente au marché Bi-National, de 23 produits dominicains, vendredi matin. Mécontentements et grogne de part et d’autre car la mesure est arrivée sans avertissement

Ouanaminthe, vendredi 19 mai 2017 ((rezonodwes.com)).-Un jour pour le chasseur, un jour pour la proie, nous empresserions-nous de dire, si nous sommes revenus à l’arrière pour compter les multiples fois, que les dominicains ont saisi les produits haïtiens déjà en transit sur leur territoire.




Vendredi matin, au marché Bi-national hebdomadaire, ils trouvent « injuste« , une nouvelle mesure des autorités haïtiennes interdisant la vente de 23 de leurs produits dans ce marché. « Sans préavis, les autorités haïtiennes ont banni la vente des produits dominicains« , titre vendredi soir, un journal dominicain, énumérant la liste de ces produits, sur son site.

Parmi les produits retirés des étalages des marchands dominicains traversant la frontière, vendredi matin, pour le jour traditionnel du marché, entre autres, on retrouvait les pâtes alimentaires, de la viande, des saucissons, des œufs etc. En début d’après-midi, le pont reliant les deux pays, au niveau de la frontière Dajabon, était bloqué. Pour les dominicains, c’était le seul moyen de contrôle des autorités haïtiennes pour s’assurer qu’aucun vendeur dominicain pénètre le territoire haïtien avec ces produits.

Les commerçants haïtiens et dominicains se sont plaints, vendredi matin, contre ce qu’ils appellent un abus des autorités de Port-au-Prince, qui, sans avis au préalable, ont interdit la vente de tous leurs produits alors qu’ils venaient tout juste d’effectuer un énorme investissement.




Ci-dessous, Rezo Nòdwès, toujours à l’affût de l’actu, reproduit la liste des 23 produits dominicains, désormais, interdits de vente au Marché Bi-national (côté haïtien), le vendredi. Et pour combien de temps, cette mesure tiendrait-elle quand l’on sait que l’augmentation des prix des produits pétroliers, à la pompe, continue de faire grimper aussi les prix des produits de premières nécessités !

1-            Tayota/tayo

2-            Papa/papay

3-            Zanahoria/carotte

4-            Cebolla / zonyon

5-            Limón / sitron

6-            Ajíes / lay (aille)

7-            Repollo ?

8-            Molondrones / gonbo

9-            Remolacha / betterave

10-         Verduras / légumes

11-         Pollo / vyann poul

12 –        Carnes rojas / viandes rouges

13-         Berenjena / berejèn

14-         Lechosa / ?

15-         Detergentes / produits détergents (Fabulosa)

16-         Embutidos / saucisses

17-         Trigo / blé

18-         Plátano / BANNAN’N

19-         Guineo / porc

20-         Harina / farine

21-         Fideo / ?

22-         Espaguetis / spaghetti/macaroni

23-         Huevos / zé (œufs)

3 pensées sur “Haiti/Rép. Dom. : Mécontentement des dominicains, leurs produits interdits au « marché bi-national »

  • 19 mai 2017 à 10:17
    Permalink

    Omwen, fòk leta Ayisyen ta esplike popilasyon Ayisyèn la poukisa li bloke pwodui sila yo, byenfonde aksyon sa a pou moun konprann, konsa si se yon bagay ki nan enterè yo, yo pa pral fè fwon komen ak Dominiken yo kont mezi sa a. Fòk se pa annik biwokratikman otorite yo aji san enfòme popilasyon nou an sou sa kap fèt yo. Fè yon konferans pou laprès pou esplike popilasyon an pou yo byen konprann. Nan sans sa a, leta a gen yon responsabilite edike popilasyon an tou nan sa ki nan enterè nasyon an apati de tèl mezi oubyen tèl aksyon lap pran fas a lòt peyi.

    Mwen trè dakò pou yon mezi konsa pran si se nan enterè pwodiksyon nasyonal la konsa pa ta gen konpetisyon ak sa Ayiti kapab pwodui pou tèt li. E map dakò tou si se pou pwoteje santé popilasyon Ayisyèn la ke mezi sa a pran. Fòk gouvènman an esplike pou edifye popilasyon an sou rezon yo. Si yo pa esplike popilasyon an se kòmsi yo di nou pran l jan nou vle. Atitid sa a pa kòrèk ditou. Yo pa ka kite nou nan fè nwa sou kesyon sa a. PALE AK PÈP LA!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *