Guy Amos Marcelin, une voix éblouissante mais toujours en attente de succès national et international

Vendredi 6 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Un nom à retenir à partir d’aujourd’hui puisqu’il aura à tenter sa chance au prestigieux Concours RFI découverte. Il répond au nom de Guy Amos Marcelin dit Amos Le Messager. C’est également le nom de son nouveau band. Fondateur de Bethlehem Ministries of Pestel Inc. Haïti, compositeur, interprète, et chanteur, il est passé par la musique pour se faire utile dans le monde.




Natif de la terre natale de Daniel Fignolé le 16 novembre 1977, il fait l’honneur de Pestel depuis qu’il a laissé en 1998. Et son répertoire musical ne contraste pas à l’aspiration de bon nombre de révoltés du système mondial.

Et si le monde a encore le problème de l’eau potable ou est encore frappé par de sévères fléaux, la faute n’est pas à l’artiste Guy Amos Marcelin, il a joué sa partition. Consterné, il s’appuie toujours sur sa guitare, son meilleur ami, pour chanter les drames de la vie et les problèmes de la destinée comme a pu faire Etzer Vilaire à travers ses poèmes. « Sauvons le monde » est un cri d’alarme qu’il lance pour attirer l’attention des puissances du monde sur toutes les menaces qui nous guettent. Un monde sans la faim, sans la guerre, sans nucléaire, sans exploitation semble le rêve idéal de l’artiste. Presque toutes ses compositions sont une évocation de tous ces demons.

Même si ses rayons n’atteignent pas encore toute la planète, Guy Amos Marcelin est pourtant une étoile qui scintille depuis plus de trente ans dans le ciel de la musique haïtienne. Il avait sept ans quand il commençait à chanter. Il a d’abord fait ses débuts comme choriste puisqu’il est élevé au sein d’une famille partageant la foi chretienne.




L’océan, le titre de son premier texte, il l’a écrit quand il était en classe de 7ème AF. À la suite de la mort de sa mère le 21 juillet 1998, il est parti pour Port-au-Prince. Passionné des chansonnettes, il interprète pas mal de chansons des grands noms de la musique française.

2002-2003, il avait l’habitude de jouer au concours de Miss Vidéomax. Il s’est véritablement lancé dans la musique en 2007. À l’Eglise Bellevue Salem, auréolé de Grands particulièrement d’Yvette Benjamin Ostinvil, la sœur de Nebelle l’épouse du sénateur Jean Rigaud Belizaire, il a pris rapidement du poil de la bête. Grâce à l’aide de cette dernière, il a suivi le cours de Solfège à l’école de musique 12 apôtres basée au Collège Bird; à la faveur de cela, il a reçu le titre de maestros de chorale. Il a un répertoire bien garni. Les tracks sont au nombre de seize. En voici- les :Soyez sage , Méfiez -vous, Une journee sans larmes , Vivre la vie, Don’t worry, Free your mind, Especes en danger, Sauvons Le monde, Mwen se met desten m, Une tige en main, Cerveau sur le trottoir, Qui ne risque rien n’ a rien, Tant de vie tant de lutte, Tan ale tan pa tounen, Tel est le monde que l’on vit,Le decor du monde. Ils sont pour la plupart très instructifs et entraînants. Pour le moment, il travaille un autre titre qui sortira sous peu.




Détenu un diplôme en interprétariat anglais-français, il a fait une étude inachevée en relations internationales à l’Université Quisqueya. Il vient de remporter le titre de meilleur compositeur-chanteur du concours national de chanson francophone organisé à l’institut français en Haïti en mars de l’année dernière par les ambassades de la France, du Canada, de la Belgique et de la Suisse. Ce titre lui a valu grâce à la magie de sa voix peaufinée bien assortie à son talent de musicien. Son objectif est de briller sur la scène internationale. Il veut marcher sur les traces de Bélo et de Jean Jean Roosevelt. C’est pourquoi il vise le concours de RFI découverte. Pour cela, il a enregistré la musique titrée « tel le monde que l’on vit » qui sera vidéo-clipée.

Il a besoin de votre aide. Suivez-le. Et que la chance lui sourie!

James St. Germain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.