Gabriel Fortuné accuse PM Lafontant. Celui-ci s’en remet à la justice divine!

Port-au-Prince, jeudi 14 juin 2018 ((rezonodwes.com))– Le maire principal de la ville des Cayes, Jean Gabriel Fortuné, juste après avoir annoncé sa démission, a accusé le premier ministre Jack Guy Lafontant d’avoir versé de l’argent à des manifestants qui ont, selon lui attenté à la vie de son unique fille et ont tenté de piller la maison de la mère de celle-ci après avoir lancé des pierres sur le bâtiment de l’école fréquentée par l’enfant.



D’autres personnalités, comme l’entrepreneur Pierre Léger, l’ami de l’ex président Martelly, Jojo Lorquet, et « des commerçants » ont été également pointées du doigt par l’ancien parlementaire et délégué départemental du régime Tet Kale 1.

Pour Jean Gabriel Fortuné, le chef du gouvernement, qu’il a déjà traité de nul, est allé trop loin dans ses manœuvres contre lui, car ces manifestations, financées par le PM Lafontant, sont utilisées par l’opposition pour dresser la population contre le président Jovenel Moise.

Le maire démissionnaire a pourtant reconnu que ce mouvement de protestation a été, au départ, légitime, mais a pris l’allure de manifestations politiques.




Contacté, l’agronome Léger a déclaré ne pas vouloir répondre à des paroles de fou, alors que le premier ministre Jack Guy Lafontant a, quant à lui, affirmé s’être remis à la justice divine.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.