Fraude fiscale : Des ministres nommés vont être poursuivis pour fausse déclaration, assure Me Daméus

Des actions à surveiller, comme l’enquête interminable sur la surfacturation des kits scolaires

Port-au-Prince, vendredi 14 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Le chef du Parquet de Port-au-Prince, Me Ocnam Clamé Daméus, a déclaré, vendredi, que les ministres nommés ayant commis des fraudes ou évasions fiscales seront poursuivis par la justice.




Le Commissaire Daméus a précisé que ces futurs dirigeants, en fournissant des renseignements inexacts en rapport à leurs revenus, doivent répondre par devant qui de droit à cause de ces fausses déclarations.

En ce sens, Me Daméus a promis de recueillir les informations concernant les intéressés auprès des responsables de la Direction Générale des Impôts.

Rappelons que plusieurs ministres nommés par le président Jovenel Moïse au sein du cabinet ministériel devant être dirigé par le notaire Jean-Henry Céant ont été épinglés pour fraude fiscale par la DGI (Direction Générale des Impôts), suite à la vérification de leurs dossiers par une commission sénatoriale.




Parmi ces personnes indexées dans ces cas de fraudes fiscales, la commission a cité le ministre de la jeunesse, des sports et de l’action civique, Edwing Charles.

 

 

4 pensées sur “Fraude fiscale : Des ministres nommés vont être poursuivis pour fausse déclaration, assure Me Daméus

  • 14 septembre 2018 à 6:05
    Permalink

    Fraude fiscale ou pas, les ministres continuent leur chemin vers leur ministere. Partout ailleurs, ils seraient menottes en attente de jugement. Chez nous ils vont devenir les seuls decideurs des caisses de l’etat. A mediter… s’il vous reste encore un seul neurone.

    Répondre
    • 15 septembre 2018 à 7:44
      Permalink

      Que voulez-vous, c’est le président lui-même qui les a nommés? Les sénateurs avaient le pouvoir de les écarter de ce chemin, mais ils ne l’ont pas fait. Assurez-vous, quand ils vont vider les caisses de l’état, c’est sûr qu’ils vont partager le butin avec les membres de ce parlement corrompu jusqu’à l’os.

      Répondre
  • 14 septembre 2018 à 8:58
    Permalink

    Juskileur neg dayiti Ap sispann fe dilatwa. Leur se pa sénateur kap fe tet yo pase pou neg pwop Ki kont gaspiyaj/vol lajan petrocaribe a se komisè kap fè bwi sapât! Yo konnen byen jan king kino te d’il yo pap janm arête pyes koupab yo. Bat chen an tann mèt li! Qui vivra verra!

    Répondre
    • 16 septembre 2018 à 8:17
      Permalink

      Men jij yo tombe ladan n tou! E ben, sa montre ke tout kô peyi sa chaje ak maleng e pa gen oken kote ou touche l. Se angnyen serye pa fèt vit, nan kek tan la, yo pap pale de Haïti ankô kom peyi. Paske pa gen oken lot ki konsa ankô nan zonn nou ye ya.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.