Destination Porto-Rico, des boat-people haïtiens et dominicains arraisonnés par US Coast Guard

Quelque 40 dominicains et haïtiens à bord de deux embarcations de fortune faisaient route pour Porto-Rico quand ils furent interceptés par des patrouilles de garde-côtes américains





Miami, mercredi 10 janvier 2018 ((rezonodwes.com)).–Cet événement s’est produit en fin de semaine dernière, au tout cinquième jour de l’année.

Une quarantaine de personnes au total, de nationalité dominicaine et haïtienne, qui tentaient d’atteindre les côtes de Porto-Rico, ont été interceptés par US Border Patrol et US Coast Guard, a appris mardi Rezo Nòdwès auprès du département de la police de Porto Rico.

Les agents des patrouilles frontalières portoricaines, a précisé la police, ont détecté un premier navire sans feux de navigation maritime s’approchant Aguada, Porto Rico, à environ 6 km. C’est à bord de ce premier bateau intercepté que voyageaient clandestinement 12 migrants; quatre hommes et cinq femmes dominicains et trois hommes de citoyenneté haïtienne.
Les patrouilleurs n’avaient pas encore fini de remplir les formalités administratives pour le groupe des 12, quand la présence illégale d’un second navire, dans les eaux de Port-Rico, était signalée. Ce navire qui transportait 28 passagers clandestin, était alors intercepté.




De ces 28 haïtiens et dominicains, seulement 10 sont pris pour des récidivistes après des tests biométriques effectués sur tous ces clandestins voyageurs. Lundi dernier, ils ont été transférés à Mayaguez pour y être gardés en prison. Quant aux autres 30 étrangers sans papiers, ils ont été rapatriés en République Dominicaine.
Donc, d’un coup, nous retrouvons des haïtiens illégaux en même temps sur 2 territoires, Porto-Rico et République Dominicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.