Colombie-Elections: Plus d’un millier de cas de fraudes enregistrés lors des législatives


Au pays de Luis Alberto Moreno, de la BID, il y eut élections législatives ce dimanche avec des milliers de cas de fraudes enregistrés sur toute la ligne. Plus de 36 millions de Colombiens en âge de voter sont appelés à participer dimanche aux élections législatives qui ont débuté à 08h00 (heure locale) et qui, historiquement, ont été marquées par l’abstention





Bogota, dimanche 11 mars 2018 ((rezonodwes))-Les bureaux de vote restent ouverts jusqu’à 04h00 pm (21h00 GMT) pour recevoir 18,6 millions de femmes et 17,4 millions d’hommes, selon les chiffres du Registre national de l’état civil.

A la mi-journée, plus de 1.000 plaintes pour crimes et de fraudes électoraux ont été déposées jusqu’à présent lors des élections législatives en Colombie, a déclaré le ministre de l’Intérieur Guillermo Rivera.

Selon le ministre, les plaintes les plus courantes concernent « l’intervention des fonctionnaires de l’Etat dans les bureaux de votes« , et en a profité pour mentionner les départements où le plus grand nombre de plaintes ont été déposées. Il s’agit d’après lui de Antioquia (nord-ouest du pays), Bolívar (nord) ), Bogotá et Atlántico (nord).

De son côté, le chef du parquet de Bogota a indiqué qu’immédiatement après l’ouverture du scrutin vers 08h00, dimanche matin, la première arrestation pour crimes électoraux a été signalée.




En outre, à Medellín, la police a arrêté « un membre du bureau de vote sur la tête duquel planait un mandat d’arrêt pour corruption et autres crimes » a révélé le procureur de Colombie.

Dans un pays comme la Colombie où le vote n’est pas obligatoire, de même qu’en Haïti, le taux d’abstention aux dernières élections législatives de 2014, selon les statistiques, avait dépassé 50%.

Vendredi soir, avant la fermeture de la campagne électorale, dans un message délivré à la nation, le président colombien sortant Juan Manuel Santos a invité la population à prendre dimanche le chemin des urnes. « Je voulais vous parler ce soir pour vous inviter à participer activement à cette journée électorale (…), votons, que le gagnant soit encore et toujours la Colombie« , a-t-il lancé.

Par ailleurs, selon la chaîne de télévision Euronews, les candidats d’ex-FARC (anciens rebelles et hors-la-loi occasionnant la mort de plus de 260,000 personnes dans un conflit armé ) pourraient faire face à un cuisant échec.

A rappeler que l‘élection présidentielle colombienne de 2018 est prévu pour le 27 mai 2018 prochain et dans le cas où aucun candidat ne recueille la majorité absolue au premier tour, un second sera organisé le 17 juin.




Contrairement à Haïti où les génies du CEP dont certains membres voudraient intégrer le Conseil Électoral Permanent, et un matador placé au Centre de Tabulation où se joue toujours le sort des élections, selon l’opposition, en Colombie, d’après le Registrador Nacional (Commission Électorale Colombienne), d’ici lundi 12 mars avant 11:00 du soir, 90% des résultats seront publiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.