Chili n`est pas un paradis, selon une chanson sponsorisée par les autorités chiliennes

La chanson qui cherche à encourager des attentes réalistes en Haïti sur la vie des migrants au Chili et qui fera partie intégrante d`une campagne médiatique chilienne en Haiti




Vendredi 2 mars 2018 ((rezonodwes.com))– La campagne de communication, une idée germée dans la municipalité de Estacíon Central, une banlieue ouvrière de Santiago, sera promue à la radio et les médias en Haïti pour décourager une fuite massive d`Haïtiens vers le Chili.

Une chanson « La vie étrangère » (Vida Extrangera) interprétée par le jeune chanteur haïtien, vivant au Chili, Ernst Jean Ynguignak alias « Black Peat », fera partie de cette campagne et cherchera à informer les migrants, la plupart des Haïtiens, sur la façon de vivre dans le pays andin. L`artiste raconte sa propre expérience : Haïtien installé à Santiago depuis 3 ans, il y raconte en créole et en espagnol son quotidien, entre difficultés pour décrocher un emploi et les discriminations.

« L’idée du sujet est d’envoyer un message aux Haïtiens afin qu’ils soient informés des « fausses attentes » dans tous les pays où ils désirent immigrer, soit le Chili, le Brésil, la Colombie », a déclaré Rodrigo Delgado, maire et président d`une Commission traitant des migrants au sein de l’Association chilienne des municipalités.

Plus de 100 000 jeunes haïtiens sont entrés au Chili en 2017, soit 114% de plus que l’année précédente. Cette vague de migrants a fini par attiser le sentiment anti-immigration des Chiliens, peu habitués à côtoyer des étrangers de couleur noire.





« La municipalité avait contacté le jeune artiste migrant Black Peat, et, apres un processus créatif qui a pris deux mois, est née cette chanson au style reggae écrit du point de vue d’un migrant et qui est arrivé à composer ses refrains et mélodies à partir des idées du travail de la municipalité tout exprimant son expérience dans le message », a affirmé Delgado surnommé le “Maire Haïtien”, pour avoir engagé des Haïtiens dans les administrations scolaires et de la santé et traduit le site web de la mairie en créole afin de faciliter l`intégration des milliers d’immigrés haïtiens résidant dans sa commune.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.