Céant ou l’obligation de résultats…

Je remercie les Députés d’avoir approuvé la déclaration de ma politique générale, comme l’ont déjà fait les Sénateurs. Je remercie encore une fois le Président de me donner l’occasion de servir mon pays. Chers concitoyens, unissons nos forces pour le bonheur du pays. Vive Haïti! », a déclaré Céant après avoir reçu la bénédiction des députés



Par Wadson Désir

Port-au-Prince, dimanche 16 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Ratifié par le Sénat et la Chambre des Députés , Jean Henry Céant se dirige tout droit vers la Primature haïtienne avec pour objectif, à l’instar du prophète Fleurant, le missionnaire aviolé , de changer ce pays.

La tâche s’annonce ardue , le nouveau locataire du boulevard Harry Truman doit s’armer de courage pour , en quelques mots brefs , améliorer le sort des déshérités , et cela très vite , car le peuple ne peut plus attendre.

D’aucuns estiment que le notaire peut faire l’affaire mais c’est à l’oeuvre qu’on va le voir. Avoir un beau discours , c’est bien ; passer de la parole aux actes , c’est l’exercice le plus difficile à faire. Il y a des tas de problèmes à adresser , le chômage , la corruption , le redressement de la situation économique , l’amélioration de l’état physique du pays , l’eau potable , l’assainissement , la sécurité , l’énergie , le renforcement du système judiciaire , la diplomatie , entre autres. C’est au nouveau de définir ses stratégies afin de trouver les voies et moyens pour y parvenir.




Si certains sont sceptiques par rapport aux nombreuses promesses du Chef de l’Etat , d’autres , par contre , espèrent que l’arrivée de Céant pourra , probablement , faciliter l’aboutissement de certains grands dossiers de l’heure. Une bonne partie de la population demande des comptes sur le gaspillage de plusieurs milliards de dollars provenant des fonds du petrocaribe.

Où est passé cet argent ? La réponse est jusqu’ici difficile à donner. Dans son énoncé de politique générale , le notaire , comme l’a exigé le Président Moise , a pris l’engagement de permettre que toute la lumière soit faite sur ce dossier qui tient la nation à cœur.




Après plus d’un mois de tergiversations , le pays est enfin doté d’un nouveau gouvernement ayant à sa tête un homme politique d’expérience. Reste à savoir si ses nombreuses années de lutte lui permettront d’amorcer le changement tant souhaité par de nombreux haïtiens. Comme dit l’adage , c’est au pied du mur qu’on reconnaît le vrai maçon.

A Jean Henry de prouver que Céant ne plongera pas le pays dans le néant. Souhaitons qu’il ne nous fasse pas languir.

Wadson Désir

3 pensées sur “Céant ou l’obligation de résultats…

  • 16 septembre 2018 à 10:41
    Permalink

    Bon, kisa nou kapab espere de yon leta mafya? Nou plis pase 2 syèk nap chanje moun nan leta mafya sa a. Se pi mal kondisyon lavi mas popilè yo ap vin pi mal de jou an jou. Dapre Albert Einstein, definisyon klasik ensanite/lafoli se lè lè wap fè bagay yo menm jan an de fason repete, epi espere yon rezilta diferan. E se la menm nou ye nan peyi d Ayiti.

    Tanke se konsa nap kontinye, nou fenk kare nan kk pi rèd. Pi grav ankò, gen KEP kwoupyon an ki deja anonse petwoeleksyon kk yo a pral koute ant $50 milyon a $75 milyon dola vèt. Nouvo PM la dejan anonse lakoulè pou pwomèt eleksyon an 2019 kanmenm! M vle yon moun di m nou pa pral rantre pi rèd nan kk toujou! NOU NAN LAFOLI TOTAL KAPITAL!!!

    Pou byen di, politisyen abolotcho yo ap lage pèp la nan kk pandan ke, yo menm, yap plen pòch yo san vire gade dèyè. Se sa sèlman yap regle nan peyi d Ayiti.

    Pèp Ayisyen an pa gen lòt chwa ke leve kanpe, leve kanpe nan tout peyi a nan yon Soulèvman Demokratik Popilè pou debloke peyi a pou mete anplas yon gouvènman revolisyonè de tranzisyon. Sa ap pèmèt kreye de nouvo kondisyon pou preparasyon optimal yon revolisyon sosyal tout bon pou ranvèse klas dominan reyaksyonè yo epi enstore Diktati Pwoletarya a, sèl e inik solisyon pou peyi d Ayiti.

    Répondre
    • 16 septembre 2018 à 4:41
      Permalink

      Map repon kesyon w an: angneyn. Paske m kwè ke nou vle chanje tout bon labou nap bengnen ladan an depi independans peyi sa. Nou wè sa klè, depi yon moun rive sous pouvwa, li toujou jwen n men moun yo ki vinn kore li pou yo fè eksatman sa tout lot ki te pase anvan n fè. Sa vle di daprè mwen, majorite moun ki nan peyi sa pa prè pou yo viv nan yon lot systèm politik. Pou ki sa tout divalieryst e mênm moun ki pat janm konnen angneyn de moun sa yo ap tan ke pitit jan clod divalyer vin n prézidan ankô, aloske yo pa janm jije yo pou tout krim ke yo te fè lè yo tap kraze brize an Haïti.

      Tout politisyen ranje yo bô kote tout mafia yo pou yo fin n pye ti res ki gen an, men sitou kob ke diaspora voye bay fanmy o. Diaspora a tou pa ede kom sa dwa nan brigandaj kap fèt yo. Magouyè yo mande l poul peye 1,50 $ sou chak transfè ke li fè. Menm si li wè ke yo pa fè angneyn ak kob sa, yo kontinye ap voye 1,50 $ sa bay vôlô yo. Vant moun sa yo pa kon plen. Yo pran 3,800 milya dola meriken, men yo bezwen 1,50 $ la tou.

      Tout tan ke pep sa pa montre tout bon ki sa li vle, yap toujou pase nan betiz. Tankou sa kap fèt yo la. Ki sa yon pep ka espere de yon moun tankou Ceant. Pa gen angneyn ki sal na kapital peyi sa ke li pa patisype ladann . Men vwala ke yo bay pouvwa konya pou l fè sa l vle. Map wè ki sa pep ap di nan koze sa. Yo tout wè ki manèv ke senatè, depite, prezidan, sosyte sivyl, intelektyel e kominote intènasyonal fè pou yo metel sou pouvwa. Nap tan n yo pi devan, nan koridô a.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.