BMPAD/ONA/Subventions à RNDDH : Ocnam Daméus veut traquer Pierre Espérance

De toutes les subventions versées par l’Etat haïtien, celles reçues par RNDDH du BMPAD et de l’ONA auraient retenu l’attention particulière du CG près du Tribunal de Première instance de la Capitale. A cet effet, une correspondance est adressée à la BRH

Port-au-Prince, vendredi 21 avril 2017 ((rezonodwes.com)).-Maitre Ocnam Daméus passe de la parole aux actes. D’ailleurs, à son investiture, il avait annoncé les couleurs en affirmant que des subventions versées seront analysées et questionnées. Est-ce le début des vrais ennuis de Pierre Espérance ou la chronique annoncée de la disparition latente de RNDDH sur le terrain ?




La Cour Supérieure des Comptes (CSCCA) étant paralysée depuis presque deux semaines, c’est au Commissaire du Gouvernement, Me. Ocname Daméus, semblerait-il, qu’il reviendrait désormais d’auditer sur les subventions accordées à RNDDH (Réseau National de Défense des Droits Humains) par le BMPAD et l’ONA, si nous tenons compte de ses premières démarches entamées auprès de la Banque de la République d’Haïti. Le Commissaire en fera-t-il autant pour le million de gourdes reçues en subvention, par chacun des Sénateurs, durant la période pascale, a confié un internaute avisé.

En effet, dans une correspondance en date du 19 avril 2017, adressée par Ocname Daméus à  la Directrice Générale de la BRH, le chef de Parquet lui demande de faire parvenir au parquet, dans un délai raisonnable, les informations relatives à des transactions d’échange des chèques numérotés aux 00119253 et 0063320 effectués dan ses guichets de la BNRH.

Le Commissaire Daméus a pris soin de préciser pour Georgette Jean-Louis de la BRH, que ces 2 chèques provenaient des services de comptabilité de BMPAD et de l’ONA, sans toutefois révéler directement le ou les noms des personnes ou institutions qui sont derrière ces deux transactions qui, depuis le début du mois d’avril, n’est plus un secret pour personne.

Feignant toujours de jouer à l’incompris, M. Daméus souligne à l’attention de Mme Jean-Louis que ces renseignements requis préciseront exhaustivement la nature et la date des transactions, l’identité complète de la personne physique ou morale à l’ordre de laquelle ces (2) chèques ont été effectivement émis.




Le Commissaire Daméus qui ouvre également une enquête sur l’Incident de l’Arcahaie dont la nation attend impatiemment les résultats des investigations en cours, dans sa lettre, parait déterminé à connaître le ou les noms des personnes impliquées dans ces opérations d’échange, écrit-il, en conclusion.

Dans les jours à venir, pourrait-on s’attendre à une nouvelle interdiction de départ qui touchera directement Pierre Espérance ? Seul Ocnam Daméus détient le secret de sa requête, nous a avoué lamentablement, un utilisateur de renom des réseaux sociaux ajoutant que RNDDH, bien avant le scandale des 1.5 million, n’était pas toujours bien vu par tèt kalé 1, voire maintenant tèt kalé bis qui réclame 100 millions de gourdes du trésor public pour « filature ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.