Arrestation de 37 haïtiens sur une principale autoroute en République Dominicaine

S’ils ont pu échapper au contrôle des douaniers et des militaires dominicains à la frontière, mais par contre, leur rêve de tourner le dos à Haïti et son lot de misère au quotidien, a pris fin sur l’autoroute Las Americas conduisant jusqu’à Santo Domingo

San Cristóbal, samedi 5 janvier 2019 ((rezonodwes.com))– C’est à bord d’un véhicule appartenant à l’entreprise dominicaine Bonanza Dominicana SA qui longeait l’autoroute Las Americas, que les 37 compatriotes haïtiens ont été arrêtés vendredi.

Selon le quotidien dominicain El Caribe, ces ressortissants haïtiens « sans-papiers » ont été conduits au centre de détention de la Direction Générale des Migrations à San Cristobal, pour être ensuite expulsés vers la frontière d’où ils sont entrés illégalement.

D’après des informations recueillies par Rezo Nòdwès, c’est le service de renseignement du ministère dominicain de la Défense qui est arrivé à détecter la présence de ce groupe d’ haïtiens, sans pièces d’identité à bord d’un véhicule de transport piloté par un dominicain, lors d’un arrêt au poste de péage.

Par ailleurs, au deuxième lundi de janvier, des analystes opinant sur la situation pensent qu’il ne sera pas étonnant d’entendre le Premier-ministre haïtien, Jean-Henry Céant, à la rentrée parlementaire, venir avec un bilan positif de ses réalisations alors que des haïtiens continuent en grand nombre de laisser le pays pour les Bahamas et la République Dominicaine à la recherche d’un mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.